LES CHAISES MUSICALES

Bientôt disponible
Perrine l'éternelle gaffeuse, alias Isabelle Carré, est décidément craquante...
Comédie - 2015 - France - 82 MIN - Tous publics
Perrine est une musicienne "presque professionnelle" comme elle se définit elle-même. Elle vit seule et anime des goûters d'anniversaire, ou les gâche, c'est selon. Par accident, elle fait tomber un homme dans la benne d'une déchèterie. L'inconnu est dans le coma, mais Perrine est prête à tout pour qu'il se réveille. Elle s'immisce dans sa vie pour la découvreir, mais profite aussi de l'occasion pour lui emprunter son boulot, son appartement, son chien... Mais, surtout, elle tombe  amoureuse...

Réalisé par

5.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Perrine est une musicienne presque professionnelle. Célibataire, elle est spécialiste de l’animation, plus ou moins réussie, de goûters d’anniversaire. Un jour de malchance ordinaire, elle fait tomber un homme dans la benne d’une déchèterie. L’inconnu, transporté à l’hôpital, est dans le coma, mais Perrine est prête à tout pour le réveiller. Ou comment tomber amoureuse d’un homme qui dort... Tel est l’argument des « Chaises musicales » la comédie douce-amère réalisée par Marie Belhomme et co-écrite par cette dernière avec Michel Leclerc, l’auteur-réalisateur du « Nom des gens ».

 

Le point de départ du film, selon sa réalisatrice, c’est le personnage fantasque de Perrine, cette jeune femme qui ne cesse de courir et de se heurter au monde qui l’entoure et dont elles emble exclue. Comme si précisément au fameux jeu des chaises musicales auquel le titre du film fait référence, elle n’avait pas réussi à s’asseoir pour se poser et profiter de la vie. Du coup, elle choisit littéralement d’ailleurs la chaise d’un autre, celle de cet homme qu’elle a envoyé dans le coma par accident.

 

Pour incarner ce couple improbable, Marie Belhomme a fait appel à deux acteurs qui, selon elle, partagent un certain nombre de points communs avec leur personnage respectif. Perrine, c’est Isabelle Carré à propos de qui la cinéaste évoque son caractère lunaire, contrebalancé par un aspect très concret et déterminé. Quant au malheureux accidenté  sur lequel Perrine jette son dévolu, il est incarné à l’écran par Philippe Rebbot dont Marie Belhomme explique qu’il cultive avec bonheur un côté « Je me demande ce que je fais là. » Autant dire le couple idéal pour une comédie romantique en léger décalage.

 

Contexte

Isabelle Carré

Dans un registre radicalement différent de celui de Marie Belhomme, Pedro Almodovar explorait en son temps les terres d'un amour pas comme les autres.

Marie Belhomme

Comme la Perrine des " Chaises musicales", le héros principal du film d'Etienne Chatiliez vit comme un jeune alors que l'âge commence à l'atteindre de façon incontestable.

QUIATE ÉTOILES

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité