LES CITRONNIERS

Bientôt disponible
Parce que le film franco allemand est signé par un israélien avec une star arabe israélienne
Drame - 2008 - Israël - 106 MIN - Tous publics
Salma, Palestinienne, habite sur la frontière entre Israël et la Cisjordanie. De l'autre côté de son jardin, en Israël, emménage dans une grande villa le Ministre de la Défense et sa femme. Mais les gardes du corps du politique exigent que la voisine déracine ses citronniers, qui compromettent la sécurité de la villa. Salma décide d'aller en justice.

Réalisé par

7.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

À la frontière entre Israël et les territoires occupés, va se rejouer sur quelques centaines de mètres carrés un conflit qui mine le Moyen Orient depuis des années. Salma vit en Cisjordanie, d’une plantation de citronniers que son père lui a laissée en héritage. De l’autre côté du jardin, c’est Israël et c’est là où le Ministre de la Défense israélien et sa femme ont décidé de s’installer, dans une grande villa, avec vue sur le terrain de Salma. Mais le service d’ordre du ministre décrète que les citronniers sont une menace pour sa sécurité. Des terroristes pourraient s’y cacher et commettre un attentat sur la maison. Sans autre forme de procès, Salma est priée de se débarrasser de ses arbres.   

Salma n’en fait pas une affaire politique, elle en fait une affaire personnelle. Et décide d’en appeler à la justice pour que cette injonction soit annulée. Elle s’arme d’un avocat avec qui elle tisse un lien fort et intime, envers et contre toutes les mises en garde des garants de la morale, et s’en va combattre le système d’un pays dont elle ne comprend même pas la langue. David contre Goliath, si vous préférez. Mais Salma a une alliée de taille : l’épouse du ministre qui, du haut de sa tour d’ivoire, a une vue imprenable sur l‘injustice qui est en train de se jouer. 

Après La Fiancée Syrienne, le réalisateur israélien Eran Riklis retrouve en 2008 la grande actrice palestinienne Hiam Abbass pour Les Citronniers, drame très féminin, mais surtout fable qui raconte à échelle humaine et par l’absurde un inextricable conflit géopoliticoreligieux. Un film d’une grande délicatesse, d’une grande sagacité, et au final puissant dans le regard très humain qu’il porte sur le Moyen-Orient. Les Citronniers a d’ailleurs gagné un prix du public au Festival de Berlin 2008.

Tags

Contexte

Hiam Abbass

Comme la musique des Citronniers, celle de la Visite de la fanfare est signée Habib Shadah.

Eran Riklis

Elia Suleiman dépeint un pays morcelé, écartelé, émaillé de checkpoints.

THE VISITOR

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité