LES CONTES IMMORAUX

1995
71 mn
À la carte à partir de 6.99 € | -50% pour les abonnés

1995
71 mn
Parce qu'avec ce film tourné en 3 semaines, Salieri se hisse au sommet de sa réputation
Parce qu'il représente son public et qu'il possède les caractéristiques "psychosomatiques" désirées, Walter est choisi par Mario Salieri lui-même pour lui rapporter des images vidéos. Suivent alors plusieurs sketches dans lesquels de jeunes femmes sont soumises à des chantages vidéos. Ensuite, Walter et sa femme sont sur un yacht en compagnie de leur fille Natalia et de deux matelots...
À la carte à partir de 6.99 € | -50% pour les abonnés
Adulte
Italie
- 18 ans
VF

1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Le Napolitain Mario Salieri a commencé sa carrière dans les années 80 en ouvrant un sex-shop et en produisant des gonzos amateurs à Amsterdam. C’est en 1990 qu’il se lance vraiment dans le cinéma porno professionnel et s’impose rapidement comme l’un des cinéastes italiens les plus importants du genre. Réalisés en 1995, Les Contes immoraux ont marqué un tournant dans son inspiration. Jusqu’alors le maestro se souciait de développer une œuvre sombre, privilégiant des intrigues violentes qui malmenaient les femmes, dans lesquelles elles étaient harcelées et soumises aux chantages, ployant sous un machisme dominant.

Délaissant le sordide, Salieri aborde cette fois une intrigue plus légère, voire comique et même autoparodique. Même s’il est ridiculisé dans les dialogues, le machisme garde encore ses droits. Si les sodomies et les éjaculations faciales qui abondaient tant dans ses films antérieurs sont encore aussi présentes, elles ne sont plus systématiquement liées à la domination. Salieri abandonne aussi les constructions dramatiques élaborées pour une structure plus relâchée, rappelant la tradition du film à sketches. Il quitte enfin son Italie natale, propice à toutes les machinations, pour le cadre ensoleillé de l’Espagne. Ce changement de cap fut justement récompensé en 1995 par trois Nymphes d’or au festival de Barcelone et un prix d’interprétation au festival de Milan pour Selen, son actrice fétiche. Celle-ci partage cette fois l’affiche avec Eva Orlowsky, la Marocaine Dalila et plusieurs vedettes hongroises comme Anita Dark, Diane Stevenson et Silvia de Clarck.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver ACCOUPLEMENTS POUR VOYEURS DE PATRICK AUBIN, 1979 ou encore LE YACHT DES PARTOUZES .

FilmoTV vous recommande

410

13732

13739

13734

588

5371

5370

10978

2779

1818

989

19445