Bande Annonce de LES CONTREBANDIERS DE MOONFLEETDécouvrez la bande Annonce de LES CONTREBANDIERS DE MOONFLEET sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1327/fond/1327_w_500.jpg
Fritz Lang
George SandersJane GreenwoodJon WhiteleyLiliane MontevecchiStewart GrangerAlan NapierDonna CorcoranMelville CooperSean MccloryDan SeymourJack ElamJohn Hoyt

LES CONTREBANDIERS DE MOONFLEET

84 mn

Note de SensCritique :

7.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Fritz Lang.

Casting : George Sanders, Jane Greenwood, Jon Whiteley, Liliane Montevecchi, Stewart Granger, Alan Napier, Donna Corcoran, Melville Cooper, Sean Mcclory, Dan Seymour, Jack Elam. John Hoyt

Synopsis : Angleterre, 1757. John Mohune, garçonnet d’une dizaine d’années dont la mère vient de mourir, se rend à Moonfleet porteur d’une lettre de cette dernière pour celui qu’il appelle déjà son «ami» : Jeremy Fox. Mais John va découvrir un bien curieux personnage, élégant, hautain, mystérieux et double. Et il va bien vite apprendre que les habitants du village sont tous persuadés que le fantôme de Barberousse, l’un de ses ancêtres, les hante à la recherche d’un trésor perdu...

Scénario : Jan Lustig, Margaret Fitts.
Musique : Robert H. Planck.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Jeunesse, Auteurs américains, Des pirates.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Une lande, la brume passe, la silhouette d’une statue se détache dans la nuit, une main se pose sur un muret. Les yeux pleins d’effroi, mais le courage au cœur, John Mohune continue pourtant à avancer vers le centre du village de Moonfleet, car il cherche Jeremy Fox, un homme qu’il ne connaît pas mais appelle déjà «son ami». Et jusqu’au bout du film, malgré toutes les aventures et mésaventures, les découvertes et les révélations, ce petit garçon de dix ans gardera la même vaillance, la même bienveillance, la même confiance. Les Contrebandiers de Moonfleet, tourné en 1955, appartient à la période américaine du réalisateur d’origine autrichienne, Fritz Lang, qui avait fui l’Allemagne nazie, avait transité par Paris, puis s’était installé à Hollywood en 1934.

C’est, par ailleurs, l’un de ses rares films en couleurs et le premier en Cinémascope. A part le rose fuschia de la jupe tournoyante d’une danseuse gitane et le flamboyant vêtement de Fox sur un pourpoint doré, ce splendide conte cruel se décline dans tous les dégradés de vert bouteille et de bleu nuit avec une prédilection pour les bruns et les bistres, ces couleur de terre communes aux cavernes, aux puits et aux souterrains où l’enfant tombe à plusieurs reprises. Adapté par Jan Lustig et Margaret Fitts d’un roman anglais classique de la littérature enfantine de la fin du XIXème siècle signé John Meade Falkner, Les Contrebandiers de Moonfleet s’éloigne de son modèle littéraire en plusieurs points.

Et notamment en créant de toutes pièces le personnage de Jeremy Fox, aristocrate séducteur le jour et chef des contrebandiers la nuit. Celui-ci est incarné par l’excellent, le magnifique, le bondissant, Stewart Granger. Oui, le Stewart Granger de Scaramouche et du Prisonnier de Zenda, qui manie l’épée et le trait d’humour, l’élégance et la nonchalance comme personne.

Jeremy Fox, aristocrate et contrebandier est donc un homme double, ce qui fait de lui un personnage «langien» par excellence. Car chez l’ami Fritz, dont la carrière se divise en deux parties, l’une allemande, l’autre américaine, et qui affectionnait les diptyques (Les Araignées I et II ; Mabuse le joueur et Mabuse le démon du crime ; Les Nibelungen I et II ; Le Tigre du Bengale et Le Tombeau Hindou), la dualité est essentielle. Dans ses films, les êtres ont souvent deux faces, l’une est belle et lumineuse, l’autre est affreuse et sombre. Fritz Lang tourna, à la demande du producteur, le plan où le jeune John Mohune retourne dans la maison qui a appartenu à sa mère et en ouvre les grilles dans l’espoir d’y voir revenir son «ami» Jeremy.

Cette fin représente une trahison par rapport à ce que souhaitait le metteur en scène qui voulait clore son film sur la scène précédente, où l’on voit partir le voilier emportant à son bord, le chef des contrebandiers blessé à mort… Stewart Granger est né à Londres le 6 mai 1913 sous le nom de James Stewart ! Il veut d’abord être médecin, mais contracte la maladie du théâtre et s'inscrit au cours d'art dramatique de l'école Webber-Douglas. Il débute à vingt ans sur les planches de l'Old Vic et commence à interpréter de petits rôles à l’écran. A partir de 1937, il prend le nom de Stewart Granger, et joue sur les scènes londoniennes aux côtés de Vivien Leigh ou Deborah Kerr et, au cinéma, en compagnie de James Mason, l’autre jeune premier du cinéma britannique de l’époque. Ce dernier partira pour Hollywood en 1949 et Stewart Granger le suivra un an plus tard, grâce à un mirifique contrat exclusif de sept ans proposé par la MGM.
Là, il se spécialise dans les films d’époque, d'aventures et de grand spectacle, tels que Les Mines du Roi Salomon de Compton Bennett et Andrew Marton, La Reine Vierge de George Sidney, La Perle Noire de Richard Thorpe ou Beau Brummel de Curtis Bernhardt. Mais ce sont surtout Le Prisonnier de Zenda de Richard Thorpe et Scaramouche de George Sidney qui font de lui l’acteur le plus digne de succéder à Errol Flynn. Malgré quelques réussites indéniables comme Les Contrebandiers de Moonfleet de Fritz Lang ou La Dernière Chasse de Richard Brooks, sa carrière décline vers la fin des années cinquante. Marié dix ans à l’actrice Jean Simmons qui fut souvent sa partenaire à l’écran, il divorce et rentre un temps en Grande-Bretagne. Dans les années 1970, il retrouve un peu de gloire à la télévision, puis se retire du métier. Il est mort en 1993 d’un cancer. Il déclara un jour avoir fait beaucoup de films «exécrables», quelques films «supportables», mais aucun dont il soit fier. Ce qui prouve qu’on peut être un grand acteur et manquer de discernement…

Les contrebandiers de Moonfleet est un film un peu a part dans la carriere de Fritz lang, car ce film maudit fut un film de commande de la MGM qui lorsqu'elle le vit décida de ne pas le distribuer, surpris par la noirceur de l'ambiance générale de ce film de cape et d'épée. ...

Lire la suite
9
ninheve

Le temps de la maturité

J'ai lancé le film sans trop savoir à quoi m'attendre si ce n'est un film noir. Imaginez ma surprise en découvrant un film de cape et d'épée! Et de Mister Lang en plus! Finalement, ça ne change pas grand chose à mon à priori: le film était bon! Le scénario est intelligemment ...

Lire la suite
8
Fatpooper

L'un des chefs-d’œuvre de Lang, sans doute le plus pur et le plus esthétique. En plein XVIIIe siècle, en Angleterre, un jeune orphelin arrive dans le petit port de Moonfleet pour retrouver un ami de sa mère. Là, il va être pris dans une sombre histoire de bandits et une ...

Lire la suite
10
Maqroll
A voir également
Affiche du film L HOMME AU COMPLET BLANC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES MINES DU ROI SALOMON

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE TOMBEAU HINDOU

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés