FACE A LA NUIT

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Win Ding Ho le réalisateur a mis huit longues années à mener ce projet un peu fou à son terme...
Drame - 2019 - Taïwan - 102 MIN - VM - HD - interdit aux moins de 12 ans
La douloureuse odyssée de Lao Zhang, un policier, à travers trois chapitres de sa vie. Dans le futur, Lao Zhang, à la retraite, perd la tête en reconnaissant son amour de jeunesse dans une maison close. Ces retrouvailles entraîne l'ancien policier dans une spirale de violence et d'autodestruction...

Réalisé par

6.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

50 ans de la vie d’un homme à travers trois époques fondatrices de son existence… C’est le pari insensé tenté et réussi par Wi Ding Ho, le réalisateur taïwanais du film qui va suivre… « Face à la nuit » nous permet de suivre Zhang Dong Ling de l’an 2000 à l’année 2049, adolescent, puis adulte et enfin vieil homme, confronté aux blessures de son enfance, de sa vie d’adulte mari trompé et policier bafoué, jusqu’à un temps moderne où règne une technologie à laquelle il ne comprend pas grand-chose…

Trois moments de vie, trois séquences, trois nuits que le cinéaste traite avec une virtuosité visuelle frappante, utilisant la pénombre pour illuminer les tourments de son personnage tragique.

Une fresque intime qui prend les allures d’un véritable thriller, un polar sophistiqué et humain primé aux festivals de Toronto et Beaune, justes récompenses pour Wi Ding Ho qui a mis près de dix ans à imaginer et monter ce projet fou et ambitieux …

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Jack Kao

Observer le héros d'une histoire sur une longue période permet de confronter son existence à ses choix ou ses erreurs...

Wi-Ding Ho

Un même principe : choisir trois moments et trois âges différents pour le personnage principal. A travers ces trois instantanés, regarder comment une vie bascule et évolue...

LES NUITS ROUGES DU BOURREAU DE JADE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS