LES DIABLES

À partir de 2.99 €
Pour saluer Ken Russell dont les films vont sortir du purgatoire
Drame - 1971 - Royaume-Uni - 103 MIN - VF - interdit aux moins de 16 ans
Dans la bonne ville de Loudun, en l'an de grâce 1634, l'abbé Grandier mène une vie quelque peu débauchée. Et comme il a des prétentions politiques et s'oppose à ce qu'on détruise les murailles de sa ville, les gens de Richelieu cherchent à l'abattre. L'occasion fait le larron quand, au couvent des Ursulines, la mère Jeanne des Anges se déclare possédée par cet homme. C'est le début d'un terrible épisode blasphématoire, où le malin va s'en donner à coeur joie et la politique officielle reprendre ses droits sur la cité.

Réalisé par

Pas encore disponible
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Au début du 17ème siècle, à Loudun, à une époque où les fléaux se nomment guerre civile et peste un conflit politique dégénère en orgie et possession collective. Tout le clergé, nonnes et abbé, sont possédés. Le Malin a-t-il fait escale dans une nouvelle Sodome ?
Au sortir du Moyen âge, Oliver Reed incarne dans Les diables de Ken Russell un abbé un peu trop tolérant et Vanessa Redgrave une mère Jeanne des anges dont la chair n’est pas triste...

Le film est ouvertement blasphématoire comme pouvait l’être ce cinéma des années 70 où nudité, sexualité et sadisme contribuaient à la destruction des tabous moraux.

Les diables et Salo ou les 120 journées de Sodome restent comme les grands films de transgression de ces années folles. Attention préparez votre eau bénite, voici l’univers flamboyant de Ken Russell.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Ken Russell

LES TROIS MOUSQUETAIRES DE RICHARD LESTER (1973)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS