Bande Annonce de Les douze salopardsDécouvrez la bande Annonce de Les douze salopards sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/967/fond/967_w_500.jpg
Robert Aldrich
Charles BronsonDonald SutherlandErnest BorgnineJohn CassavetesLee MarvinGeorge KennedyJim BrownRalph MeekerRichard JaeckelRobert RyanTelly SavalasTrini Lopez

Les douze salopards

144 mn

Note de SensCritique :

7.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Robert Aldrich.

Casting : Charles Bronson, Donald Sutherland, Ernest Borgnine, John Cassavetes, Lee Marvin, George Kennedy, Jim Brown, Ralph Meeker, Richard Jaeckel, Robert Ryan, Telly Savalas. Trini Lopez

Synopsis : Durant la seconde guerre mondiale, le major Reisman, très réfractaire à l'autorité, se voit confier une mission suicide : la destruction d'un château, en France, qui sert de lieu de villégiature à des officiers allemands. Pour se faire il compose un commando de douze hommes. Douze militaires condamnés pour meurtre. Douze salopards...

Scénario : Lukas Heller, Nunnally Johnson.
Musique : Frank de Vol.
Pays : Etats-Unis
Tags : Seconde Guerre Mondiale, Film des années 1960.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Le casting des 12 salopards est probablement l’un des plus imposants de l’histoire du cinéma. Le plus mâle en tout cas : Lee Marvin, Robert Ryan, Charles Bronson, John Casavetes, Donald Sutherland, Telly Savalas, Jim Brown ou encore Ernest Borgnine. Ils sont réunis dans ici pour accomplir une mission suicide en France durant la seconde guerre mondiale, et obtenir ainsi la grâce pour les crimes qu’ils ont commis. Ce qui explique le "Salopards" du titre…

Et c’est nul autre que Robert Aldrich qui les mène au combat. Un casting pareil ne pouvait faire peur à ce réalisateur qui avait déjà dirigé Bette Davis et Joan Crawford dans Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? ou Frank Sinatra et Dean Martin dans Les 4 du texas.
Pourtant sur les 12 salopards, Aldrich avait affaire à quelques vétérans de la seconde guerre mondiale, dont notamment Lee Marvin. Lequel a déclaré que « Les 12 salopards n’était qu’une bouse, une machine à fric » qui n’avait rien à voir avec la vraie guerre. C’est pourquoi Lee Marvin apprécia beaucoup par la suite tourner dans The big red one, réalisé par Samuel Fueller d’après ses propres souvenirs du conflit.

Le manque d’authenticité n’a pas nui aux 12 salopards pour autant, le film ayant remporté la plus belle des victoires : celle du box office.

L’impact de l’œuvre de cinéaste indépendant de John Cassavetes est aujourd’hui telle que l’on a du mal à l’imaginer donnant la réplique à Charles Bronson, le héros de la série de thrillers Un justicier dans la ville.

A l’époque Cassavetes n’était qu’un acteur de série, et notamment de Johnny Staccato, dont il avait déjà réalisé quelques épisodes, et qui s’apprêtait à tourner un an plus tard Rosemary’s baby de Roman Polanski.

Charles Bronson, lui était déjà une vedette. Il avait à son actif Les sept mercenaires, La grande évasion, encore avec Steve McQueen, et il avait joué une dizaine d’année plus tôt, un petit rôle dans Vera Cruz du même Robert Aldrich. Mais tout comme Cassavetes, il avait tourné beaucoup de télé, et notamment un épisode de Rawhide, la série qui a révélé Clint Eastwood.

En revanche, Les 12 salopards marque les débuts à l’écran d’une vedette de la chanson des années 60, l’interprète de la version originale de Si j’avais un marteau, Trini Lopez. Protégé de Frank Sinatra qui l’avait signé sur son propre label de musique, Trini Lopez n’a plus tourné par la suite que quelques télévision.

Jim Brown, lui a mieux réussi sa reconversion. Ancien joueur vedette de football américain, il est devenu par la suite une star de la blaxplotation dans des films comme L’exécuteur noir ou Gunn la gachette, avant de devenir un acteur culte pour des cinéastes comme Spike Lee ou Tim Burton qui l’ont tous les deux fait tourner, ou encore Oliver Stone qui lui a donné un rôle d’ex-star de foot dans L’enfer du dimanche.

Le droit de tuer.

Contant l’histoire de douze militaires condamnés à mort ou à une longue peine de prison subitement chargés d’effectuer une mission commando en France occupée, « Les Douze Salopards », plus grand succès de Robert Aldrich, est moins un divertissement viril et subversif ...

Lire la suite
8
Kiwi-

The Damned United

Avant toute notion de plaisir, c'est avec un petit pincement au cœur que l'on revoit The Dirty Dozen aujourd'hui, non pas qu'il soit profondément démodé mais il nous fait regretter de ne pas l'avoir découvert à sa sortie, avant que les nombreuses rediffusions télévisuelles ...

Lire la suite
7
Kalopani

Rennes de la nuit

Qu'est-ce qui m'arrive en ce moment ? Quatre critiques en trois jours, c'est du jamais vu ! D'habitude je tourne à une tous les deux mois, max (dooouuucement, faut pas pousser). Est-ce une coïncidence qu'il y ait Lee Marvin dans trois de ces quatre films ? Bon, vous connaissez ...

Lire la suite
8
Dimitricycle
 
A voir également
Affiche du film Space Cowboys

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Alerte !

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Mémoires de nos pères

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Quand les aigles attaquent

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film THE CIRCLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MISSION PAYS BASQUE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLEEDER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HANGMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3

à partir de

4.99
 
Affiche du film LA LA LAND

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés