LES ÉMOTIFS ANONYMES

À partir de 2.99 €
Comédie - 2010 - Belgique|France - 74 MIN - VF - Tous publics

Jean-René est le patron d’une fabrique de chocolat et Angélique une chocolatière de grand talent. Tout est donc fait pour que ces deux-là s’entendent à merveille, sauf que… ce sont tous les deux des hyperémotifs. La moindre contrariété, la moindre confrontation, le moindre contact un peu soutenu leur est donc insupportable. Difficile, dans ces conditions, de s’avouer de surcroît qu’ils sont tombés amoureux l’un de l’autre…

Réalisé par

6.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Cédric Jouarie
Cédric Jouarie
CHRONIQUEUR

Les Emotifs anonymes est une comédie romantique au sens plein du terme, dans la mesure où un genre ne supplante jamais l’autre. Dans les faits, cela signifie que l’humour, qui se manifeste autant chez les personnages que dans les situations, baigne tout le métrage d’un sourire permanent sans que, pour autant, l’émotion ne soit sacrifiée sur l’autel de l’effet comique obligatoire.

Dans le double rôle-titre, Isabelle Carré et Benoît Poelvoorde campent un couple d’émotifs irrésistibles, l’extraordinaire alchimie qu’ils dégagent ensemble à l’écran étant sans nul doute l’élément le plus spectaculaire du film. Il faut dire qu’ils se connaissaient déjà puisqu’ils ont précédemment partagé l’affiche du thriller romantique Entre ses mains de Anne Fontaine. La performance de l’acteur belge, jusqu’alors plus coutumier des comédies, avait d’ailleurs été saluée par sa force et sa sobriété. On remarquera donc ici une fois de plus le talent immense des comédiens, Benoît Poelvoorde comme Isabelle Carré, dans le registre bien particulier de la comédie… émotive.

C’est Jean-Pierre Améris qui a signé Les Emotifs anonymes, dont il a également coécrit le scénario avec Philippe Blasband. Le réalisateur, qui aime changer régulièrement de registre, a abordé le sujet de la fin de vie dans C’est la Vie, ou encore le monde de la boxe avec Poids Léger, pour ne citer que quelques-uns de ses films précédents.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Pour voir Isabelle Carré, juste dans tous les registres, devant la caméra de François Ozon.

Jean-Pierre Améris

Will Ferrel, quasi dépourvu d'émotion, va trouver l'amour chez une pâtissière qu'il doit redresser fiscalement ! Le film est réalisé par Marc Forster.

LES CONVOYEURS ATTENDENT

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité