LES FEUX DE LA CHANDELEUR

À partir de 2.99 €
Parce que le film fut sélectionné à Cannes, avec LA star française du moment, Annie Girardot
Drame - 1972 - France|Italie - 95 MIN - VF - Tous publics

Femme du notaire Alexandre Boursault, Marie-Louise se distingue de son époux par son engagement gauchiste. Leur divergence d'opinions rend leur vie conjugale insupportable et les conduit au divorce. Alors qu'Alexandre refait sa vie, Marie-Louise, toujours amoureuse de son ex-mari, souffre et refuse de croire que leur amour est mort. 

Réalisé par

5.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Quelle modernité que ce drame de 1972 ! Jugez plutôt la première scène. Un couple annonce à ses jeunes enfants au petit déjeuner qu'il va se séparer, tentant de leur en expliquer les raisons : l'usure de l'amour, les différences politiques qui ont creusé entre eux un fossé de plus en plus infranchissable...

Frappant alors qu'aujourd'hui, dans la plupart des films, les couples à problèmes semblent ne jamais avoir d'enfants ! Serge Korber est un réalisateur éclectique : à son actif, des films aussi différents que le très Nouvelle Vague Le dix-septième ciel avec Jean Louis Trintignant en 1965, le délicieux Un idiot à Paris, dialogué par Audiard avec Dany Carrel en 1966, L'Homme-Orchestre, la seule comédie musicale de Louis de Funès en 1969 ou ces Feux de la Chandeleur en 1972 nettement plus social et psychologique. Il brasse ici plusieurs thèmes  forts : l'engagement militant d'une femme qui gêne son mari, notable dans une petite ville ; la dépression; et l'amour fou puisque l'héroïne tente de reconquérir cet homme qu'elle n'a jamais cessé d'aimer, envers et contre tout, au point de passer pour folle, même auprès de son fils qui la soutient depuis des années...

A-t-on raison de croire que les feux peuvent toujours se rallumer ? C'est la belle et tragique question que pose ce film porté par une interprétation superbe. Jean Rochefort en mari coincé par les conventions mais ne demandant qu'à s'en libérer, Bernard Le Coq dans son premier grand rôle au cinéma, remarquable en fils tendre mais incapable de supporter jusqu'au bout les certitudes de sa mère et bien entendu Annie Girardot. Drôle et triste, abattue et solaire, excessive et sensée, elle est tout à la fois et compose un personnage féminin d'une intensité rare. Une flamme vacillante mais qui refuse de s'éteindre. 

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Annie Girardot

Ah les villes de province et leurs notables qui ont peur du qu'en dira-t-on... Chabrol est passé maître de ce genre de contexte et on se régale avec cette histoire d'un double adultère et double crime passionnel entre notables.

Serge Korber

Le thème du divorce qu'on regrette mais sur le ton de la comédie et de l'émotion des stars au casting : Meryl Streep, Alec Baldwin et Steve Martin. Efficace et tonique !

LA VIEILLE FILLE DE JEAN-PIERRE BLANC

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Même casting