Bande Annonce de LES FEUX DE LA CHANDELEURDécouvrez la bande Annonce de LES FEUX DE LA CHANDELEUR sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4541/fond/4541_w_500.jpg
Serge Korber
Annie GirardotBernard FressonBernard LecoqClaude JadeJean RochefortGabriella BoccardoIlaria OcchiniJean Bouise

LES FEUX DE LA CHANDELEUR

95 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Serge Korber.

Casting : Annie Girardot, Bernard Fresson, Bernard Lecoq, Claude Jade, Jean Rochefort, Gabriella Boccardo, Ilaria Occhini. Jean Bouise

Synopsis : Femme du notaire Alexandre Boursault, Marie-Louise se distingue de son époux par son engagement gauchiste. Leur divergence d'opinions rend leur vie conjugale insupportable et les conduit au divorce. Alors qu'Alexandre refait sa vie, Marie-Louise, toujours amoureuse de son ex-mari, souffre et refuse de croire que leur amour est mort. 

Scénario : Pierre Uytterhoeven, Serge Korber.
Musique : Michel Legrand.
Pays : France | Italie
Tags : Drame.

à partir de

9.99
voir ce film

Quelle modernité que ce drame de 1972 ! Jugez plutôt la première scène. Un couple annonce à ses jeunes enfants au petit déjeuner qu'il va se séparer, tentant de leur en expliquer les raisons : l'usure de l'amour, les différences politiques qui ont creusé entre eux un fossé de plus en plus infranchissable...

Frappant alors qu'aujourd'hui, dans la plupart des films, les couples à problèmes semblent ne jamais avoir d'enfants ! Serge Korber est un réalisateur éclectique : à son actif, des films aussi différents que le très Nouvelle Vague Le dix-septième ciel avec Jean Louis Trintignant en 1965, le délicieux Un idiot à Paris, dialogué par Audiard avec Dany Carrel en 1966, L'Homme-Orchestre, la seule comédie musicale de Louis de Funès en 1969 ou ces Feux de la Chandeleur en 1972 nettement plus social et psychologique. Il brasse ici plusieurs thèmes  forts : l'engagement militant d'une femme qui gêne son mari, notable dans une petite ville ; la dépression; et l'amour fou puisque l'héroïne tente de reconquérir cet homme qu'elle n'a jamais cessé d'aimer, envers et contre tout, au point de passer pour folle, même auprès de son fils qui la soutient depuis des années...

A-t-on raison de croire que les feux peuvent toujours se rallumer ? C'est la belle et tragique question que pose ce film porté par une interprétation superbe. Jean Rochefort en mari coincé par les conventions mais ne demandant qu'à s'en libérer, Bernard Le Coq dans son premier grand rôle au cinéma, remarquable en fils tendre mais incapable de supporter jusqu'au bout les certitudes de sa mère et bien entendu Annie Girardot. Drôle et triste, abattue et solaire, excessive et sensée, elle est tout à la fois et compose un personnage féminin d'une intensité rare. Une flamme vacillante mais qui refuse de s'éteindre. 

Le soir de la cérémonie des Césars 1996, elle était assise tout au fond de la salle, frêle oiseau oublié dans un coin. Quand elle entendit son nom (meilleure actrice dans un second rôle pour Les Misérables de Lelouch), elle se leva, tituba jusqu’à la scène et là, elle dit ce qu’elle avait sur le cœur. Elle balança au monde du cinéma à quel point il lui avait manqué « éperdument, douloureusement. »

Le public, lui, continue d'adorer éperdument et joyeusement cette anti-star avec ses tifs façon artichaut, et ses yeux noisette. Sans fard, sans calcul, l'actrice fut longtemps en phase avec la société française. Elle lutta contre le cancer dans Docteur Françoise Gailland (son seul César dans un premier rôle). Elle se colleta avec l’éducation dans La Clé sous la porte et La Gifle, le célibat dans La Vieille fille, et l’émancipation de la femme au foyer dans Vas-y maman ! Elle osa s’enflammer pour un garçon trop jeune dans Mourir d’aimer, d’André Cayatte, d’après un fait divers tragique qui secoua l’opinion publique. Elle se révolta contre les charlatans de la jeunesse éternelle dans Traitement de choc, d’Alain Jessua. Elle fut folle d'amour et avait raison de l'être dans Les Feux de la Chandeleur de Serge Korber. Pourtant, la carrière de cette actrice tellement française doit beaucoup à l’Italie. Il fallut Luchino Visconti pour la révéler, à 29 ans, plus belle qu’elle ne le croyait elle-même, dans Rocco et ses frères, en 1960. Et Marco Ferreri l'emmena à Cannes : là, elle affronta sans ciller les crachats des festivaliers qui ne comprirent pas qu'elle ait osé être la femme-singe et strip-teaseuse du Mari de la femme à barbe. Toute sa vie, Annie préféra les coups de coeur à la raison, ce qui la mena aussi chez Audiard, son grand copain, qui lui ciselait des dialogues où elle anéantissait les cons. Et puis il y eut Lelouch. Il était pour elle le cinéaste idéal, privilégiant son émotion et son naturel dans Vivre pour vivre (1967), Un homme qui me plaît (1969), ou Partir, revenir (1985). Et puis, en 2001, il y eut Michael Haneke et La Pianiste où elle décida de montrer ce dont elle était encore capable, même rabougrie, même avec une mémoire qui commençait sérieusement à s’effilocher.

Dans son livre Vivre d’aimer, paru en 1989, la Girardot interpellait son public : « Pourquoi est-ce que je fais partie de votre famille ? J’ai été juge, avocat, chauffeur de taxi, flic, chirurgien... Vous n’êtes pas venus voir une vamp belle, irréelle, mais une femme tout simplement. » Oui, et quelle femme...

le contexte
  • Egalement interprété par
    Annie Girardot
  • Pas si éloigné
    Ah les villes de province et leurs notables qui ont peur du qu'en dira-t-on... Chabrol est passé maître de ce genre de contexte et on se régale avec cette histoire d'un double adultère et double crime passionnel entre notables.
  • Egalement realisé par
    Serge Korber
  • Dans le même genre
    Le thème du divorce qu'on regrette mais sur le ton de la comédie et de l'émotion des stars au casting : Meryl Streep, Alec Baldwin et Steve Martin. Efficace et tonique !
A voir également
Affiche du film LE DERNIER BAISER
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE CAVALEUR
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L HOMME-ORCHESTRE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés