LES FEUX DE LA RAMPE

Bientôt disponible
Parce que Chaplin y retrouve Buster Keaton le temps de quelques minutes
Drame - 1952 - Etats-Unis d'Amérique - 131 MIN - Tous publics
A Londres, un artiste de music-hall vieillissant, Calvero, autrefois célèbre, sauve du suicide sa jeune voisine, Terry. Celle-ci est une ballerine qui ne supporte plus la paralysie de ses jambes. Entre les deux personnages, de l'amitié puis de l'affection s'installent peu à peu. Mais Calvero déprime...
7.9 / 10
7.9 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

A Londres, le clown Calvero, un artiste de music-hall en perte de vitesse, sauve sa voisine Terry du suicide. Danseuse, Terry a voulu mourir parce qu’elle a perdu l’usage de ses jambes.

Calvero découvre que la paralysie de Terry est d’origine psychique et décide de l’aider. Il l’accueille chez lui, fait tout pour qu’elle soit heureuse et lui réapprend à marcher. Le vieil homme tombe peu à peu amoureux de la belle jeune femme.

Lorsqu’elle est guérie, Terry peut reprendre sa carrière de danseuse. Calvero s’éloigne d’elle pour la laisser profiter de son succès…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA STRADA (Parce que le film le plus émouvant de Fellini se déroule dans le monde des saltimbanques et raconte la rencontre d'un Hercule de foire et d'un petit bout de femme triste.) ou encore TCHAO PANTIN (Parce qu'en vieillissant les grands acteurs comiques révèlent leurs fêlures et tiennent des rôles dramatiques : Chaplin dans "Les Feux de la rampe", Bourvil dans "Le Cercle rouge", Coluche ici.).

Réalisé par