Bande Annonce de LES FILLES, PERSONNE NE S'EN MÉFIEDécouvrez la bande Annonce de LES FILLES, PERSONNE NE S'EN MÉFIE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4728/fond/4728_w_500.jpg
Charlotte Silvera
Alexandra StewartJean-Claude BrialyNora RotmanRoland BertinThylda BarèsAgnès SoralDominique BesnehardGeorges CorrafaceHéléna NoguerraJérôme DeschampsRaphaël MezrahiJoseph MorderLouis NavarreRichard Morgiève

LES FILLES, PERSONNE NE S'EN MÉFIE

93 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Charlotte Silvera.

Casting : Alexandra Stewart, Jean-Claude Brialy, Nora Rotman, Roland Bertin, Thylda Barès, Agnès Soral, Dominique Besnehard, Georges Corraface, Héléna Noguerra, Jérôme Deschamps, Raphaël Mezrahi, Joseph Morder, Louis Navarre. Richard Morgiève

Synopsis : L’été dernier, Judith, une provinciale de huit ans pleine de caractère, a joué le premier rôle d’un film, une comédie dans laquelle son personnage réconciliait ses deux parents. Après cette expérience magique, le retour à la réalité a été difficile, avec le couple de ses vrais parents qui bat de l’aile et pour lequel elle ne peut rien. Judith fugue pour Paris, où elle espère retrouver l’équipe du film. Elle entraine avec elle Nora, onze ans, aussi blonde qu’elle est brune, aussi timide qu’elle est culottée. La grande ville réserve bien des surprises aux deux gamines.

Scénario : Charlotte Silvera, Richard Morgiève.
Musique : Jean-Marie Sénia.
Pays : France
Tags : Jeunesse, Une ville : Paris, Sales mômes, Et si on faisait un film ?, On fait des bêtises, Petites filles.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Les filles personne s’en méfie est au croisement de deux thèmes majeurs qui irriguent l’imaginaire des cinéastes : l’enfance, notamment quand elle revêt des atours autobiographiques, et le cinéma lui-même. Le film s’attache en effet aux pas d’une fillette qui a eu le privilège de jouer un rôle important dans un film et qui veut en savoir davantage sur son devenir.

Charlotte Silvera a toujours porté un intérêt très vif à l’enfance. Son premier film, Louise l’insoumise, aux accents très autobiographiques, ne manifestait-il pas d’entrée de jeu la sensibilité à fleur de peau de la cinéaste dès lors qu’il lui fallait parler de ses rapports conflictuels, très conflictuels avec sa mère ? Charlotte serait-elle la grande sœur de Xavier Dolan ?

L’héroïne du film, quant à elle, est comme une petite sœur de Zazie, celle-ci n’ayant jamais cessé d’arpenter les rues les plus populaires de Paris. Une zazie amoureuse du cinéma, comme le gamin de Cinéma Paradiso. Il n’est pas interdit d’ailleurs de voir un clin d’œil au film de Tornatore quand apparaît Jean-Claude Brialy en lieu et place de Philippe Noiret dans la peau d’un projectionniste bourru.

On l’aura compris, Les Filles personne s’en méfie est un rêve éveillé de cinéphile. C’est à la fois sa force et sa limite. C’est évidemment sur la Nouvelle vague que surfe le film, qui concilie tournages en extérieurs et moyens techniques légers –le numérique ayant pris le relai de l’Arriflex dont se servait Raoul Coutard. Charlotte Silvera pose par ailleurs sur Paris un regard amoureux comparable à celui des tenants de la Nouvelle vague et suit les pas d’une gamine délurée qui a des airs d’une Antoine Doinel en jupons. Mais ce regard n’est pas innocent, les personnages du film se rendant comme en pèlerinage dans les hauts lieux de la cinéphilie parisienne, les Champs-Elysées d’A bout de souffle, le 9è arrondissement des 400 coups, les canaux de l’Atalante… Ces clins d’œil géographiques se doublant au passage d’un caméo très Nouvelle vague d’amis comédiens.

Car des amis comédiens, Charlotte Silvera en a plus d’un. Sans doute ceux-ci ont-ils très tôt compris la sincérité de la cinéaste, qui n’a eu de cesse de raconter des histoires dans lesquelles les enjeux sont nécessairement humains. Le monde de Charlotte Silvera est un monde conflictuel, dur, violent même. Mais c’est un monde empreint d’humanité, un monde qui laisse un espace aux femmes que le cinéma n’accorde le plus souvent que du bout des lèvres. Charlotte Silvera est incontestablement une féministe sincère et intransigeante, de celles qui ne considèrent pas que le terme est devenu un gros mot.

La cinéaste n’a d’ailleurs jamais cessé de se battre. De se battre pour faire des films, cela ne coulant pas toujours de source. De se battre pour que le monde soit un peu plus souriant. Les filles personne s’en méfie n’a évidemment pas l’âpreté de Louise l’insoumise ou la colère qui sourdait de Prisonnières, son film sur les prisons de femmes. Mais perdure néanmoins une partie de cette âpreté, de cette colère lorsque le monde réel se frotte à celui du cinéma, apparemment plus doux, mais en réalité rarement régi par des Bisounours.

 

le contexte
  • Egalement interprété par
    Thylda Barès
  • Pas si éloigné
    L'histoire d'une enfant-star dans l'Amérique de la Grande Dépression. Mais, pour Daisy, le luxe d'Hollywood se révèle un cruel miroir aux alouettes.
  • Egalement realisé par
    Charlotte Silvera
  • Dans le même genre
    La plus adorable gamine du cinéma français, qui explore Paris en traînant son oncle d'aventure en aventure. A défaut de voir le métro, Zazie découvre la vie.
A voir également
Affiche du film CARAMBOLAGES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA REINE MARGOT (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film C EST LA TANGENTE QUE JE PRÉFÈRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PANIQUE A CENTRAL PARK
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés