LES GARCONS SAUVAGES

À partir de 3.99 €
Cette oeuvre onirique, poétique et érotique est profondément originale. L'univers de Bertrand Mandico est unique.
Érotique - 2018 - France - 110 MIN - VF - HD - interdit aux moins de 12 ans

Au début du XXe siècle, des garçons de bonnes familles massacrent l’un de leurs professeurs. On les confie au Capitaine qui est chargé de les mater. La croisière tourne mal quand les adolescents se mutinent et échouent sur une île à l’étrange végétation. Les expériences qu’ils vont y connaître les changeront pour toujours…

Réalisé par

6.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Caroline Vié
Caroline Vié
CHRONIQUEUR

Les garçons sauvages est le premier long-métrage de Bertrand Mandico. Le titre du film vient de celui d’un roman de William S. Burroughs.  Bertrand Mandico a été inspiré par le quatrième de couverture de ce roman. L’éditeur y promet que des « adolescents guérilleros, rompus à toutes les armes du sexe et de la drogue, vont dévaster la terre ». Ce texte a tellement fait rêver Mandico que cela lui a donné envie de broder dessus en créant ses propres enfants sauvages. Le réalisateur déclare avoir conçu un film tel qu’il aurait aimé le voir comme spectateur en mêlant aventure, érotisme et fantastique.

Ce poème filmé surprend par son côté surréaliste mais il est un prolongement des courts-métrages de Bertrand Mandico. Ce dernier, diplômé de l’école des Gobelins, fait ses premières armes dans l’animation avec le court-métrage Le cavalier bleu. Ses autres œuvres sont ensuite en prises de vue réelles comme Boro in the Box qui fut présenté à la Quinzaine des Réalisateurs et évoque l’univers du réalisateur Walerian Borowczyk. Mandico est un artiste complet qui mêle différents moyens d’expression (peinture, photo, dessins) pour créer une œuvre très personnelle.

L’actrice Elina Löwensohn, que l’on voit dans Les garçons sauvages est l’une des fidèles comédiennes de Bertrand Mandico. Il a pour objectif de faire avec elle : 21 films en 21 ans, une réflexion sur le travail de la comédienne et la fiction. Le réalisateur a composé le rôle de la jeune femme en lui demandant de s’inspirer de L’île du docteur Moreau, roman d’H.G. Wells et des compositions de Klaus Kinski dans Aguirre, la colère de Dieu et Fitzcarraldo de Werner Herzog. C’est Elina Löwensohn qui chante aussi Wild Girl, la chanson du générique de fin du film. Le frère de l’actrice, Ekko Löwensohn, a composé ce morceau dont Pierre Desprats a effectué les arrangements et sur lequel Bertrand Mandico a ajouté des paroles.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Vimala Pons

Ils s'agit également d'une histoire de mutinerie.

Bertrand Mandico

Parce que l'univers onirique de Yann Gonzalez est proche de celui de Bertrand Mandico qui y incarne un petit rôle de réalisateur.

MARIE ET LES NAUFRAGÉS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, visionner les meilleurs films depuis votre salon en un clic ! FilmoTV, un service multiécrans : PC classique, application OS Android, iOS et tablettes, service dédié au câble, smartTV, c'est selon votre envie ! Découvrez vos films d'action par abonnement VOD illimité ou de vos films d'horreur à regarder en téléchargement légal. Pour cela rendez-vous sur les pages mode d'emploi ou comment s'abonner.