Bande Annonce de LES HAUTS DE HURLEVENTDécouvrez la bande Annonce de LES HAUTS DE HURLEVENT sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4308/fond/4308_w_500.jpg
Andrea Arnold
James HowsonKaya ScodelarioShannon BeerSolomon GraveSteve EvetsOliver MilburnPaul HiltonShawn LeeSimone Jackson

LES HAUTS DE HURLEVENT

124 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Andrea Arnold.

Casting : James Howson, Kaya Scodelario, Shannon Beer, Solomon Grave, Steve Evets, Oliver Milburn, Paul Hilton, Shawn Lee. Simone Jackson

Synopsis : Dans l'Angleterre du 19e siècle, Heathcliff, un enfant vagabond, est recueilli par M. Earnshaw qui vit seul avec ses deux enfants, Hindley et Cathy, dans une ferme isolée.  La venue de cet enfant suscite la jalousie de Hindley qui est violent avec Heatcliff. Heureusement que Cathy prend régulièrement sa défense. Le père meurt. Cathy est demandée en mariage par le fils de riches voisins. La situation est désespérée pour Heatcliff qui ne supporte pas de voir celle qu'il aime promise à un autre. Il s'enfuit.

Scénario : Andrea Arnold, Olivia Hetreed.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Drame, Grandes adaptations, Festival Mostra de Venise, litterature anglaise, De sacrées bonnes femmes, Couples de légende, Anglais costumés, L'amour, Au grand air, Littérature classique, Sœurs et sœurs, frère et frères, Oxygène et grand espaces, Anglais et classiques, Histoire de familles, Tirés de ..., AUTEURS ET ADAPTATIONS.

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

La réalisatrice Andrea Arnold était reconnue pour ses films à caractère sociaux, de Red Road à Fish tank tous les deux couronnés par un Prix du Jury au Festival de Cannes. Elle abandonne  donc l'Ecosse contemporaine pour celles, arides, du 19e siècle afin ausculter les passions de jeunes gens en costume dans cette adaptation fiévreuse des Hauts de Hurlevents d'Emily Brontë.
Caméra en mouvement, plans magnifiquement composés, impressionnant travail sur le son, dialogues parcimonieux, pluies diluviennes, paysages boueux.... Andrea Arnold nous offre une version visuellement sublime mais glaciale du célèbre  roman. Pour la cinéaste, il était en effet hors de question de véhiculer comme dans les précédentes adaptations cinématographiques une image trop lyrique et romantique de l'amour de Heathcliff pour Cathy, il fallait au contraire que son film retranscrive un amour irrationnel, obsessionnel, maladif. En résulte un film violent, cru et une incroyable expérience sensorielle.

La grande idée de cette adaptation est d'avoir coupé le film en deux, comme le roman,  et fait interpréter Cathy et Heatcliff par des acteurs différents selon leur âge. Le casting est composé de jeunes gens peu connus mais tous très talentueux. Jusqu'alors, les précédentes versions des Hauts de Hurlevent étaient en général des films faits pour des stars trouvant dans ces rôles une façon de décupler leur aura. Choisir des têtes nouvelles et non identifiées par le spectateur est déjà une option esthétique significative, Andrea Arnold nous disant : "ce livre n'est pas ce que vous croyez". Ayez donc un regard vierge et apprêtez vous à vibrer devant ce film incandescent.

L'unique roman d'Emily Brontë compte plus d'une dizaine d'adaptations pour le cinéma et la télévision et de toutes  nationalités,  malgré le caractère profondément anglais de cette histoire. Mais les tourments amoureux n'ont pas de patrie ! Hollywood s'y intéressa dès la fin des années 30, dans un film signé William Wyler avec Merle Oberon et Laurence Olivier qui reste encore aujourd'hui une référence,  même si l'adaptation prend de grandes libertés avec l'histoire originale. Au Japon, il y eut en 1988 une version signée Yoshishige Yoshida dans laquelle l'action était transposée dans le Japon médiéval. En France,  Jacques Rivette filma une version située dans la France des années 30, mais n'adapta que la première partie du livre.

Selon la réalisatrice, le technicien responsable de la réussite esthétique du film est sans conteste  le directeur de la photo Robbie Ryan qui avait déjà éclairé Fish Tank pour elle, et qui tint ce poste  sur La Part des anges de Ken Loach. En plus de régler les éclairages, c'est lui qui tenait le plus souvent la caméra sur le tournage, n'hésitant pas avoir le corps recouvert de boue. Il était souvent confronté au vent, à la pluie, à l'obscurité et au déchainement des éléments. Difficile dans ces conditions d'éclairer correctement un film ! Le résultat est pourtant sublime.

Présenté au Festival de Venise 2011, où il reçut le prix de la "meilleure contribution technique", un prix un peu curieux, puisque si on ne doute pas de sa perfection technique, cela occulte sa dimension artistique pourtant accomplie, le film n'était pas au bout de ses déboires. Il fallut attendre plus de 15 mois avant qu’il ne sorte sur les écrans français, et encore dans une petite combinaison de salles. Comme si ce film audacieux et grandiose était trop en avance sur son temps. Gageons qu'il sera un jour jugé à sa juste valeur.  

Pour cette énième adaptation du chef d'oeuvre d'Emily Brontë, Andrea Arnold fait le choix de s'éloigner du matériau d'origine et de fuir tout académisme. Bien lui en a pris car dans ce film sauvage, elle se rapproche finalement plus de l'esprit des personnages du roman. ...

Lire la suite
8
Rawi

Le meilleur film de 2012 ?

Je voue un amour sans borne aux Hauts de Hurlevent. A mon sens, aucune adaptation cinématographique ne peut approcher la force du texte d’Emily Brontë. Aussi estimables qu’elles soient, les versions de Wyler et de Buñuel ne font qu’effleurer l’essence du livre. On était ...

Lire la suite
10
Ed-Wood

Les Hauts du Hurlevent

Ce n’est pas la première fois que l'œuvre littéraire d'Emily Brontë se retrouve revisitée sur le grand écran. Cette fois ci, non sans audace, c’est donc au tour d’Andrea Arnold de tenter sa chance avec une nouvelle adaptation cinématographique qui s’avère toute ...

Lire la suite
8
Velvetman
le contexte
  • Egalement interprété par
    Kaya Scodelario
  • Pas si éloigné
    Dans la Famille Brontë, je demande la soeur Charlotte, auteur d'un roman inoubliable "Jane Eyre"." Cette adaptation magnifique vaut pour la présence dans le rôle de la jeune orpheline de Mia Wasikowska (la Alice de Tim Burton).
  • Egalement realisé par
    Andrea Arnold
  • Dans le même genre
    Une des meilleures adaptations de ce classique de la littérature britannique signé Jane Austen. La preuve qu'un livre maintes fois adaptés peut encore surprendre lorsqu'un cinéaste talentueux s'en empare.
A voir également
Affiche du film RED ROAD

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BEL AMI

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ANNA KARENINE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film OTHELLO (VERSION RESTAURÉE)
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés