LES HÉROS NE MEURENT JAMAIS

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce que certains adorent Adèle Haenel
Drame - 2020 - Bosnie Herzégovine | France - 85 MIN - VF - HD - Tous publics
Dans une rue de Paris, un inconnu croit reconnaitre en Joachim un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or, le 21 août 1983 est le jour même de la naissance de Joachim ! Troublé par la possibilité d’être la réincarnation de cet homme, il décide de partir pour Sarajevo avec ses amies Alice et Virginie. Dans ce pays hanté par les fantômes de la guerre, ils se lancent corps et âme...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Patrick Fabre
Patrick Fabre
CHRONIQUEUR

Au cinéma, on parle beaucoup d’incarnation. Quand un acteur ou une actrice donne vraiment vie à leur personnage. Et quand on parle de réincarnation, c’est souvent pour faire revenir un tueur en série d’entre les morts. Sauf dans Les héros ne meurent jamais, le premier long métrage de Aude Léa Rapin.

L’histoire de Joachim qui croise un jour un inconnu dans une rue de Paris et croit reconnaitre en lui un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or, le 21 août 1983 est le jour même de la naissance de Joachim ! Troublé par la possibilité d’être la réincarnation de cet homme, Joachim décide de partir pour Sarajevo avec ses amies Alice et Virginie sur les traces de sa vie antérieure…

Dans le rôle de Joachim, Jonathan Couzinié qui avait déjà tourné dans trois courts métrages de la réalisatrice : La météo des plages, Ton cœur au hasard et Que vive l’Empereur, où il avait déjà pour partenaire Antonia Buresi qui joue Virginie. Quant à Alice, elle est incarnée par Adèle Haenel, l’incandescente actrice de Portrait de la jeune fille en feu.

Réalisé par

5.9 / 10
5.9 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Adèle Haenel

Un grand film sur la siège de Sarajevo

Aude Léa Rapin

Une autre histoire de réincarnation

PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU