LES MINES DU ROI SALOMON

À partir de 2.99 €
Parce que pour son 1er film à Hollywood, Stewart Granger dut partir tourner en Afrique
Aventure / Action - 1951 - Etats-Unis d'Amérique - 99 MIN - VF - Tous publics
Au coeur de l'Afrique, un chasseur blanc organise un safari pour une femme en quête de son mari, disparu alors qu'il était en possession d'une carte au trésor indiquant le lieux légendaires des mines du roi Salomon.  Chemin faisant ils vont aider le roi légitime d'une tribu locale à reconquérir son trône.
6.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Christine Haas
Christine Haas
CHRONIQUEUR

Sorti en 1950, Les mines du Roi Salomon est le 7e long-métrage du britannique Bob Compton Bennett qui a débuté comme monteur, puis réalisateur de films de propagande durant la 2e guerre mondiale. Ses premiers films comme Le 7e Voile en 1945, très populaires auprès du grand public, lui ont valu une invitation à Hollywood où il porte à l’écran La Dynastie des Forsyte en 49. Le scénario est signé par la très éclectique Helen Deutsch d’après le roman d’aventures de Henry Rider Haggard et coréalisé par Andrew Marton, un cinéaste d’origine hongroise, formé en Allemagne et qui va s’illustrer comme coréalisateur dans absolument tous les genres.
Pour les rôles principaux, 1943 a été la grande année de Stewart Granger et Deborah Kerr qui se croisent  sur la scène londonienne dans Gaslight, avant d’émerger au cinéma, lui dans L’Homme en gris de Leslie Arliss, elle dans Colonel Blimp de Michael Powell.
Sept ans plus tard, il est l’un des jeunes premiers les plus en vue, elle a imposé son talent dans Le Narcisse noir et ils se retrouvent tous les deux à Hollywood sous contrat avec la MGM. 

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Andrew Marton

SCARAMOUCHE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité