Bande Annonce de LES OPTIMISTESDécouvrez la bande Annonce de LES OPTIMISTES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7699/fond/7699_w_500.jpg
Gnhild Westhagen Magnor
BirgitGerdGoroIrmaLilemorAase MaritAnniEldbjorgMaritOlav

LES OPTIMISTES

90 mn

Note de SensCritique :

7.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Gnhild Westhagen Magnor.

Casting : Birgit, Gerd, Goro, Irma, Lilemor, Aase Marit, Anni, Eldbjorg, Marit. Olav

Synopsis : Les Optimistes est le nom d’une équipe norvégienne de volley-ball dont la particularité est que les joueuses sont toutes des seniors, entre Irma la plus jeune (66 ans) et Goro la doyenne (98 ans). En 40 ans d’existence, l’équipe n’a jamais disputé de vrai match. Mais là, elle vient d’accepter de relever un défi : affronter Les Canonniers, l’équivalent masculin de leur équipe en Suède. Mais pour cela, il faut trouver un sponsor, réunir un équipement, organiser le voyage et surtout convaincre l’entraîneur de l’équipe nationale qu’il vienne coacher cette équipe de mamies de choc.

Scénario : Gunhild Westhagen Magnor.
Musique : Stefan Nilsson.
Pays : Norvège
Tags : Comédie, Documentaire, Troisième âge, Films suédois, Documentaires sportifs, A plusieurs.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

C’est grâce à Anne-Grethe sa mère que la réalisatrice trentenaire norvégienne Gunhild Westhagen Magnor a entendu parler des Optimistes. À 72 ans, sa mère venait en effet d’intégrer cette équipe de joueuses seniors de volley-ball dont la doyenne était Goro, alors âgée de 98 ans. La cinéaste qui avoue qu’alors elle commençait à penser à la peur de vieillir a été saisie par l’état d’esprit de ces sportives du troisième âge et a tout de suite pensé à leur consacrer un documentaire. Pas seulement pour rendre compte de leur aventure, mais comme un feel good movie qui pourrait apporter de la joie de vivre aux spectateurs. 

Formée à l’Institut d’Art et de Design de Surrey, au Royaume-Uni, Gunhild Westhagen Magnor avait déjà tourné des documentaires pour la télévision comme pour le cinéma et se sentait prête à relever ce défi.  Ses compétences techniques lui ont permis de faire elle-même la lumière et le cadre sur son film. Même si bien sûr pour la grande séquence du match où il fallait capter au mieux tout ce qui se passait des deux côtés du filet, elle a mobilisé six caméras et deux autres cadreurs qu’elle dirigeait avec une oreillette. 

La cinéaste s’est néanmoins réservée le soin de filmer elle-même certains plans au ralenti. C’était pour elle primordial. Non pour pasticher les retransmissions sportives à la télévision, qui font grand usage du ralenti pour détailler les actions de jeu, mais pour « capter la beauté de ces visages si expressifs. J’aime faire des ralentis, sur les visages, explique la cinéaste, car ils expriment plus d’émotions que ce qui les entoure. »

Avec Les Optimistes, la Norvégienne Gunhild Westhagen Magnor a voulu bousculer toutes les idées reçues sur les seniors. C’est pour cela qu’elle a fini son film en été, moment de chaleur et d’allégresse, à contre-courant de la tradition qui associe les personnes âgées à l’hiver, en une illustration trop littérale du cycle de la vie. De même, elle a cherché à connaître vraiment toutes ces femmes, au-delà de leurs performances physiques. C’est pourquoi elle les a toutes présentées et filmées dans leur intérieur, qui reflète ce qu’est leur vie. On y découvre aussi bien sûr des vestiges de leur passé. Mais c’est sur le présent des personnages qu’a voulu se concentrer la cinéaste. 

Pour la réalisatrice, le volley-ball n’est bien sûr  qu’un cadre pour évoquer les combats personnels que nous devons tous mener. Dans ces conditions, le résultat du fameux match contre les Suédois n’est pas très important. Avoir pu faire ce match est déjà la plus belle des victoires pour toutes ces femmes qui ne sont pas pour autant épargnées par le doute et la maladie. On sait par exemple que Goro, la joueuse la plus âgée, souffre d’un cancer et que son implication dans l’équipe est une manière de se battre. Mais à aucun moment, la dramaturgie du film ne repose sur son cancer. Goro est filmée comme ses partenaires sans faux suspense sur sa participation ou non au grand match.

La réalisatrice a porté un soin particulier au son de son documentaire. À la voix off, elle a préféré la libre expression de chacune. Y compris pendant le match où l’on entend tout ce qui se dit sur le terrain. Si bien qu’au mixage, il a fallu composer avec pas moins de 23 pistes sonores, un record pour un film norvégien. Pour porter l’enthousiasme de ses héroïnes, la réalisatrice voulait une musique spéciale. Étudiante, elle a vécu à Mexico et en gardé un goût particulier pour ces rythmes. Mais plutôt que de plaquer des airs mexicains sur ses images, elle a demandé à Stefan Nilsson, le prestigieux compositeur de la musique des films de Bille August Pelle le conquérant et Les Meilleures intentions, de s’en inspirer pour créer une partition originale.

(...) LES OPTIMISTES amuse donc, mais sans jamais se moquer. Le rire vient de ces femmes pleines d’humour et d’autodérision, et de leur bonne humeur contagieuse. Mais aussi par l’ambiance décalée créée en partie par la réalisatrice. Celle-ci donne un côté burlesque ...

Lire la suite
7
LeBlogDuCinéma
le contexte
A voir également
Affiche du film INVICTUS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film MONSTER BUSTERS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film OCEAN S 11

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EN PLEINE TEMPÊTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés