Martin Zandvliet
Emil BeltonJoel BasmanLaura BroLouis HofmannMikkel Boe FolsgaardOskar BeltonOskar BökelmannRoland Moller

LES OUBLIÉS

97 mn

Note de SensCritique :

7.5 / 10

Réalisateur : Martin Zandvliet.

Casting : Emil Belton, Joel Basman, Laura Bro, Louis Hofmann, Mikkel Boe Folsgaard, Oskar Belton, Oskar Bökelmann. Roland Moller

Synopsis : En mai 1945, quelques jours après la reddition de l'Allemagne nazie marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale, un groupe de jeunes prisonniers de guerre allemands, adolescents pour la plupart, est envoyé au Danemark et affecté au déminage des plages, truffées de deux millions de mines terrestres...

Scénario : Martin Zandvliet.
Musique : Sune Martin.
Tags : Politique / Histoire, Guerre / Western.

Film pas encore disponible

Nous sommes en 1945, au Danemark, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs soldats allemands, à peine sortis de l’adolescence, sont faits prisonniers par l’armée danoise et envoyés en première ligne pour désamorcer les mines enfouies le long de la côte. Pour eux, la guerre est loin d’être terminée. Inspiré de faits réels, Les Oubliés, le film du scénariste et réalisateur Martin Zandvliet, raconte cet épisode tragique et méconnu de l’histoire de son pays.

Comme le rappelle le cinéaste danois dans sa note d’intention, ce sont en fait sur proposition des libérateurs britanniques que les autorités danoises de l’époque ont décidé de recourir à des prisonniers pour effectuer de très dangereuses opérations de déminage. Or, décliner une telle proposition aurait été une décision très impopulaire aux yeux de l’opinion publique danoise et des pays alliés voisins. La réputation du Danemark était encore ternie à cette époque.

Le paradoxe majeur de la situation que décrit le film, c’est assurément le fait que d’après la Convention de Genève de 1929, il est interdit de contraindre des prisonniers de guerre à effectuer des travaux pénibles et dangereux. Et, dans la réalité, il s’est agi de jeunes garçons âgés de 15 à 18 ans qui ont du en l’espace de cinq mois désamorcer au péril de leur vie quelque deux millions de mines installées le long du littoral danois. On comprend pourquoi un tel épisode reste tabou au Danemark.

Les mines antipersonnel dont il est question dans le film que vous venez de voir faisaient en fait partie du « Mur de l’Atlantique »,  ce vaste dispositif de défense déployé par les Nazis le long des côtes d’Europe continentale et de Scandinavie. Au Danemark, ces mines avaient été placées tout au long de grands sentiers de la côte occidentale du pays. Globalement, il s’agissait de se défendre contre un débarquement allié en provenance de la Grande–Bretagne.

Ainsi que le montre parfaitement le film de Martin Zandvliet, les prisonniers de guerre allemands n’étaient ni formés, ni a fortiori équipés pour la mission qui leur était confiée et la plupart d’entre eux appartenaient à la milice nationale créée par Hitler vers la fin de la guerre pour recruter de force les hommes qui ne combattaient pas encore sous les drapeaux nazis, autrement dit des très vieux et des très jeunes. Et les plus jeunes avaient treize ans.

L’opération qui est décrite avec minutie dans le film commença le 5 mai 1945 pour s’achever le 4 octobre 1945. Encore maintenant on ne parvient pas à donner le nombre exact de morts parmi les démineurs. On estime toutefois que 2 600 soldats furent ainsi contraints de participer à l’opération et que la moitié d’entre eux environ a été tuée ou blessée. C’est à tous ces oubliés de l’Histoire officielle que ce film a voulu rendre hommage.

Jusqu'où le regard porte

Tous les avis, ici, sont assez semblables et justes, nous sommes tous plus ou moins raccord... Je me contenterai donc d'ajouter quelques grains de sel sur cette plage. Oui, encore un film de guerre et une plage. Un huis clos en extérieur, car point besoin d'autres verrous ou délimitations, ...

Lire la suite
8
Thekla

Eau, mines et râles

Il est fascinant de constater la vitesse avec laquelle l'opprimé, que l'on vient de libérer, affirme sa toute nouvelle supériorité, dont il jouit avec délice, quand son occupant est mis à genoux. En une seule scène, inaugurale, Martin Zandvliet dépeint toute la détestation ...

Lire la suite
8
Behind_the_Mask

Sweet child o'mine

Musique (et paroles) de circonstance Parfois, les séances improvisées s'avèrent les plus explosives. Prenez Under Sandet par exemple. A la base, Madame Gothic et moi-même devions nous rendre en salles pour une projection de Loving, le dernier Jeff Nichols. Il est sans doute ...

Lire la suite
8
Gothic
 
le contexte
A voir également
Affiche du film PICCO
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ATOMIC BLONDE

à partir de

4.99
 
Affiche du film The Guard

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 300

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LES GARDIENNES

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THELMA

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA PROMESSE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SANTA & CIE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L HÉRITIER (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PADDINGTON 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés