LES PAPAS DU DIMANCHE

À partir de 2.99 €
Parce que le film est aussi un hommage à La Rochelle et à la Charente Maritime
Comédie - 2012 - France - 86 MIN - VF - Tous publics
Trompé par sa femme, Antoine quitte le foyer et va s’installer chez Léo, son ami d’enfance. Léo et sa femme Léa, vont l’aider à surmonter cette épreuve. Le plus dur pour lui, c’est le manque de ses trois enfants. Le fameux week-end sur deux qui fait de vous un Papa du dimanche, un peu amateur, comme l’est un pêcheur ou un conducteur du dimanche. La vie doit continuer, le sourire et la joie revenir. Un apprentissage difficile puis progressivement joyeux de cette nouvelle vie où même une nouvelle rencontre amoureuse trouvera peut-être sa place…

Réalisé par

5.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Aujourd'hui quand on est un père divorcé, on est presque maternel. Et le cinéma, toujours reflet de la société, en témoigne. Comme dans ce joli film tout simple de Louis Becker marqué au sceau du vécu puisque le réalisateur a appris à aimer ses poussins en garde alternée. Les Papas du dimanche est sa première réalisation même si son nom fleure bon le cinéma français avec le Jean Becker des Enfants du marais comme père et, surtout le Jacques Becker de Casque d'or et Touchez pas au grisbi comme grand père.
Louis, lui, a débuté comme stagiaire à la mise en scène sur Cet obscur objet du désir de Luis Bunuel puis a été de nombreuses années régisseur et producteur notamment d'Un Indien dans la ville ou des films de son papa.

Pour son passage derrière la caméra, il choisit d'adapter un livre de François d'Epenoux, et de traiter ce sujet faussement autobiographique comme il le dit lui-même, et partagé par beaucoup d'hommes : ses états d’âme les dimanches soirs quand il ramenait ses enfants chez leur maman et qu'il craignait que sa légèreté, feinte, soit prise par ses enfants pour de l'indifférence à leur séparation. Une légèreté amère que joue parfaitement le beau Thierry Neuvic, devenu ces temps ci un acteur français qui s'exporte puisqu'il a tourné dans Au delà avec Clint Eastwood et dans le deuxième volet des aventures de Sherlock Holmes de Guy Ritchie.
Autour de ce papa très concerné par ses enfants, le casting est parfait, discret et juste, que ce soit Hélène Fillières en grande nana toute simple, ou Marilyne Canto et Olivier Barroux (le Olivier de Kad et Olivier) en couple d'amis qui accueille et réconforte. Surtout, les trois enfants ne sont ni trop agaçants, ni trop mignons-sucrés : crédibles, quoi !

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Thierry Neuvic

Comment un père célibataire essaye d'organiser sa vie autour de ses enfants... et d'une nouvelle compagne. Enlevé, pas mièvre et souvent drôle. Karin Viard et Gérard Lanvin sont des parents attentifs et énervés très crédibles.

Louis Becker

Très joli film sur la séparation et un père qui réclame la garde de sa fille. Une grande justesse dans les sentiments et les petits détails de la vie. A découvrir aussi pour ce grand comédien qu'est Jean-François Stévenin

AU-DELÀ DE CLINT EASTWOOD

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité