LES PETITES FILLES MODÈLES

À partir de 6.99 €
Parce que la postérite de la Comtesse de Ségur passe par des voies bien singulières
Érotique - 1971 - France - 80 MIN - VF - interdit aux moins de 18 ans
La Comtesse de Ségur était loin de se douter qu'on adapterait un jour son roman dans les années soixante-dix, que ses petites filles modèles seraient de ravissantes adolescentes et que les "bêtises" qu'elles feraient tourneraient autour de leur curiosité des choses du sexe.

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Didier Philippe-Gérard
Didier Philippe-Gérard
CHRONIQUEUR

1971, le cinéma érotique en France commence à s’émanciper timidement. Max Pécas et José Bénazéraf grands spécialistes et précurseurs du genre, font les beaux jours des salles de Pigalle et des grands boulevards. Alain Robbe-Grillet joue l’érotisme cérébral et intello au Quartier Latin. Les fessiers et les seins nus sont autorisés mais les pubis de ces demoiselles et les sexes des messieurs n’ont pas encore droit de cité sur les écrans.

C’est dans ce contexte encore un brin frileux que Jean-Claude Roy nous propose ses Petites filles modèles version érotique, directement inspirées de la comtesse de Ségur, née Rostopchine, qui avait publié en 1858, dans la Bibliothèque Rose, son roman destiné aux enfants. Reprenant l’histoire point par point mais en l’adaptant pour des jeunes filles et non plus pour des fillettes, le film nous raconte comment elles vont apprendre à faire la différence entre le bien et le mal, avec, reconnaissons-le, un léger penchant pour le mal. Ces appétissantes adolescentes passent leur temps à pouffer, à glousser, à ronronner et à tourner autour des mâles avec une impudeur toute juvénile.

Scènes saphiques, flirts poussés, flagellations délicates et orgasmes timides sont au menu de cette comédie érotique où le charme désuet des seventies ajoute au trouble de la vision des ces jeunes filles en fleur.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Michèle Girardon

Jean-Claude Roy

HATARI (HOWARD HAWKS - 1962)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité