Bande Annonce de Les révoltés de l'an 2000Découvrez la bande Annonce de Les révoltés de l'an 2000 sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/458/fond/458_w_500.jpg
Narciso Ibáñez Serrador
Antonio IranzoLewis FianderPrunella RansomeJuan CazalillaLuis CigesMaría Luisa AriasMarisa PorcelMiguel Narros

Les révoltés de l'an 2000

105 mn

Note de SensCritique :

7.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Narciso Ibáñez Serrador.

Casting : Antonio Iranzo, Lewis Fiander, Prunella Ransome, Juan Cazalilla, Luis Ciges, María Luisa Arias, Marisa Porcel. Miguel Narros

Synopsis : Un couple de touristes anglais en vacances décide d’éviter les lieux trop touristiques et va séjourner dans un petit village situé sur une île isolée. Sur place, ils découvrent que tous les adultes semblent avoir disparu quand peu à peu, l’attitude des enfants de l’île se révèle de plus en plus étrange…

Scénario : Narciso Ibáñez Serrador.
Musique : Waldo de Los Ríos.
Pays : Espagne
Tags : Révolutions.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
N’y allons pas par quatre chemins : Les Révoltés de l’an 2000, en dépit de son titre français aux confins de la crétinerie caractéristique de ce qui se faisait chez nous en matière de traduction dans les années 70, est un classique absolu ! Plus de vingt ans après, le film n’a rien perdu de son efficacité ; au contraire même, son discours sur les premières victimes des conflits des hommes est on ne peut plus d’actualité.
Le film a été réalisé par une figure emblématique de la culture espagnole, Narciso Ibañez Serrador, qui après avoir réalisé deux classiques du cinéma de genre ibérique, Les Révoltés de l’an 2000 et La Résidence, a consacré sa carrière à la télévision. Il a notamment animé et produit des jeux télévisés, mais il a aussi présenté des émissions consacrées aux classiques du cinéma d’horreur.
Le couple de touristes du film est incarné par deux quasi-inconnus, Lewis Fiander et Prunella Ransome, qui ont toutefois connus chacun de belles carrière à la télévision. Par ailleurs, le fait qu’il ne s’agisse pas de stars renforce encore plus l’impact du film en ce que l’identification est beaucoup plus immédiate. à noter que le réalisateur a proposé le rôle à Anthony Hopkins, qui était lui-même un acteur de télévision à l’époque, mais ça ne s’est finalement pas fait.
Qu’à cela ne tienne, ce manque ne porte nullement préjudice au film, comme vous pourrez le constater de suite !
Le titre original espagnol, ¿ QUIEN PUEDE MATAR A UN NINO ? signifie « QUI OSERAIT TUER UN ENFANT ? », soit une manière beaucoup plus frontale d’annoncer la couleur aux spectateurs que ce concept de « REVOLTES DE L’AN 2000 » qui fait davantage penser à un ersatz de MAD MAX italien qu’à un véritable film d’horreur…
L’ambition de Narciso Ibañez Serrador était en effet avant tout de faire peur en montrant des visages d’anges, en adoptant pour ce faire une structure mélangeant deux classiques du genre : LES OISEAUX de Alfred Hitchcock et LA NUIT DES MORTS-VIVANTS de George Romero.
Le film entretient un autre rapport avec ses deux modèles, celle de l’absence d’explication sur ce qui se passe. Dans le roman original de Juan José Plans, les enfants devenaient agressifs après qu’une mystérieuse poudre jaune ait été larguée sur le petit village. Rien de tout ça dans le film, donc, si ce n’est cette longue séquence d’introduction à base d’images d’archives qui font franchement froid dans le dos. Une introduction qui en dit aussi long sur le point de vue du réalisateur qui considère que, aussi violents soient-ils, les enfants sont véritablement les victimes du film, et qu’ils ne font que se défendre contre leur prédateur principal, celui à cause de qui ils sont les premières victimes des guerres et de la famine : l’adulte !

Film choc, un des seuls films qui continue à me tourner les méninges. D'ailleurs le titre français est d'une horreur absolue. "Quien puede matar a un nino" (qui est capable de tuer un enfant) est un résumé du film et du message qui véhicule sous couvert d'horreur. Les enfants ...

Lire la suite
10
gregerg

Born to kill...or to create something?

Cool! Un nouveau post nuke issu des années 70... Euh il n'y aurait pas un léger anachronisme quelque part? Boutade mis à part envers nos très compétents traducteurs, qu'en est-il de cet obscure objet de culte, dont la légende a naquit après les diverses interdictions qu'il ...

Lire la suite
9
Gharlienon

Sous ce titre de nanar croustillant, se cache un titre VO bien plus tranchant : Quien puede matar a un nino ? Un couple de touristes anglais, Tom et Evelyn, arrivent au port espagnol de Benavis en pleine fête locale, pour dès le lendemain aller passer une quinzaine de vacances ...

Lire la suite
8
Mickaël Barbato
 
A voir également
Affiche du film Alfred le grand, vainqueur des Vikings

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Dr. Jekyll et sister Hyde

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE FILS DE CHUCKY

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Che, 1re partie : l Argentin

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés