LES SORCIÈRES D'EASTWICK

À partir de 2.99 €
Parce qu'aucune des 3 actrices n'était à l'aise sur un court de tennis, merci le numérique!
Fantastique / Horreur - 1987 - Etats-Unis d'Amérique - 113 MIN - VF - Tous publics
En l’absence de leurs maris, Alex, Jane et Sukie s’ennuient dans leurs demeures luxueuses de la Nouvelle Angleterre. Par jeu, elles imaginent l’homme idéal et rêvent à ce qui arriverait s’il se matérialisait. A l’arrivée de Daryl Van Horne, un nouveau venu riche et séduisant, elles réalisent  qu’il correspond à leur fantasme. En quelques jours, elles lui ont succombé toutes les trois et se sont découvert des pouvoirs cachés à son contact. Bientôt, il est évident qu’il les a ensorcelées avec son esprit diabolique. Vont-elles se laisser dominer ?

Réalisé par

6.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR
A intervalles réguliers,  Jack Nicholson se lâche, fait danser ses sourcils et grimace dans des proportions que certains peuvent trouver excessives. La vérité, c’est que ses meilleurs rôles, du moins ses plus divertissants, se trouvent dans Shining, L’honneur des Prizzi, Batman, ou Mars Attacks. Les sorcières d’Eastwick  fait partie du lot, avec ce rôle du diable qui semble avoir été écrit pour lui.  Suave, séduisant et manipulateur, il se matérialise en Nouvelle Angleterre après que trois femmes, une blonde, une brune et  une rousse ont rêvé de l’homme idéal.

Evidemment, l’histoire imaginée par le romancier John Updike dégénère en guerre des sexes que  George Miller, le réalisateur de Mad Max, orchestre comme un conte de fées adulte et sophistiqué. Susan Sarandon, Cher et Michelle Pfeiffer ne sont pas de trop pour contrebalancer le numéro de Jack Nicholson, trop content d’être en si bonne compagnie.
Le contexte

George Miller

MARS ATTACKS!