LES TONTONS FLINGUEURS

1963
106 mn
Cette collaboration entre Michel Audiard et le metteur en scène Georges Lautner fut la première d'une longue liste de 13 titres, parmi lesquels Ne nous fâchons pas, Le Pacha et Le Guignolo.
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Ex-truand, Fernand Naudin mène à présent une vie rangée et paisible à Montauban. Il est appelé à Paris au chevet de Louis dit « le Mexicain », un ami de jeunesse. Juste avant de mourir, Louis lui confie ses affaires louches ainsi que la garde de sa fille Patricia. Or les employés de Louis n'ont pas l'intention de laisser Fernand prendre le contrôle de leur "bizness"...
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Comédie
Allemagne|France|Italie
Tous publics
VF - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Contrairement à ce qui a parfois été dit, Les Tontons flingueurs a été un succès public dès sa sortie en novembre 1963. D’une génération à l’autre, cette comédie policière rythmée par les bourre-pifs de Lino Ventura est devenue le monument de culture populaire que l’on sait. Les délectables dialogues concoctés par Michel Audiard y sont pour beaucoup.

Tout un chacun identifie instantanément des répliques aux petits oignons comme « Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît » ou  encore « Touche pas au grisbi, salope ! ». Quant au « y'a pas seulement que de la pomme », c’est un classique des dégustations entre amis ou des repas de famille.

Pourtant la Gaumont ne croyait pas trop à ce projet intitulé au départ « Le Terminus des prétentieux ». Au sein de la firme de production, le metteur en scène Georges Lautner et son équipe sont alors surnommés « les p’tits cons ». Et même Albert Simonin qui a collaboré à l’adaptation de son propre polar « Grisbi or not grisbi » n’a pas saisi tout de suite que Michel Audiard s’amuse à faire exploser joyeusement les codes de la série noire. Une chose est sûre, en prenant de la bouteille Les Tontons n’ont rien perdu de leur patate. Faut reconnaître…

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LES BARBOUZES (Cette parodie de film d'espionnage signée Georges Lautner est interprétée notamment par Lino Ventura et Francis Blanche) ou encore LE CAVE SE REBIFFE (Une comédie dialoguée par Michel Audiard, tirée d'un autre roman d'Albert Simonin).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné