LES TRADUCTEURS

2020
100 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

2020
100 mn
Ce thriller réunit une distribution d'excellents acteurs européens autour d'un suspense diabolique.
Un éditeur recrute neuf traducteurs pour adapter rapidement le très attendu dernier tome d'une trilogie et les enferme dans une luxueuse maison. Mais les dix premières pages se retrouvent rapidement sur Internet. L'éditeur va alors tout faire pour trouver qui est la taupe dans son équipe...
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Policier / Suspense
France
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Régis Roinsard s’est fait connaitre avec Populaire, comédie sur les concours de dactylographie dans les années 1950. C’est pendant qu’il voyageait dans le monde entier pour promouvoir ce premier film qu’il est tombé sur des articles concernant la traduction d’Inferno, best-seller de Dan Brown. Douze traducteurs du monde entier avaient été enfermés ensemble dans un bunker pour traduire dans leur langue respective. Cela lui a donné l’idée du scénario des Traducteurs car il s’est demandé ce qui se passerait si l’intrigue avait filtré avant sa publication. Il a demandé à Daniel Presley, scénariste de Populaire, et à Romain Compingt de lui prêter main-forte. Cinq ans après sa première réalisation, il sort donc Les Traducteurs.

Pour écrire son film, Régis Roinsard a rencontré plusieurs traducteurs. Cela lui a permis de découvrir qu’en France, ils sont considérés comme les coauteurs du livre qu’ils adaptent. Jean-François Ménard, par exemple, a vu sa vie changer quand il a été chargé de la saga Harry Potter pour laquelle il a dû créer un nouveau vocabulaire en français. Régis Roinsard a constaté que certains traducteurs vivaient une relation compliquée avec les auteurs comme avec les fans de ces derniers qui se montrent parfois très critiques devant les libertés prises avec l’œuvre originale.

Régis Roinsard a choisi des acteurs qui lui semblaient représentatifs de leur pays d’origine pour incarner ses traducteurs. Il lui fallait trouver des comédiens étrangers parlant français. Olga Kurylenko l’a convaincu grâce à sa prestation dans L’Annulaire de Diane Bertrand et la série Magic City. Il a remarqué Richard Scarmacio dans John Wick 2 de  Chad Stahelski. Sidse Babett Knudsen l’a marqué dans la série Borgen et La fille de Brest d’Emmanuelle Bercot. C’est sa directrice de casting qui lui a recommandé Alex Lawther, vu dans les séries Black mirror et The End of the Fucking World. Et enfin Frédéric Chau, repéré dans la saga Qu’est-ce que on a fait au Bon Dieu ?

 
Dans le même genre vous pouvez trouver THE GAME (David Fincher entraîne Michael Douglas dans un jeu qui tourne au thriller haletant.) ou encore LE MYSTÈRE HENRI PICK (Ce thriller inspiré d'un roman de David Foenkinos évoque aussi le milieu de l'édition.).

FilmoTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné