Les vierges

Disponible dans le Pass Illimité
Pour un film (à sketches) auquel Jean Anouilh collabora de façon anonyme
Drame - 1963 - France - 85 MIN - VF - Tous publics
Plusieurs sketches narrant les expériences amoureuses de cinq jeunes filles, de caractères et milieux sociaux très différents, durant les années 60. Dans une société encore corsetée dans laquelle la femme se doit de rester pure jusqu'au mariage, la question de la perte de leur virginité demeure cruciale. Autour de cet axe, toutes vont rechercher le grand amour mais connaîtront diverses fortunes et perdront vite leurs illusions.

Réalisé par

6.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Quand le 22 mai 1963 sort le nouveau film de Jean-Pierre Mocky intitulé Les Vierges, il est tout simplement interdit aux moins de 18 ans. Autres temps, autres mœurs et cette interdiction fait désormais sourire le spectateur du troisième millénaire.

En brossant le portrait de cinq jeunes filles au moment où elles perdent leur virginité, le cinéaste revêtait ses habits d’observateur attentif et ironique de nos mode de vie, comme il le fit régulièrement tout au long de sa carrière avec une attention toute particulière à la sexualité de ses contemporains. Il faut se souvenir que le premier film de Mocky, en 1959, s’appelait « Les Dragueurs » et que le second  était explicitement titré Un couple. Viendront ensuite et entre autres Les Compagnons de la Marguerite qui s’intéresse au divorce, L’Etalon qui entend en finir avec les frustrations des femmes mariées ou bien encore Les Saisons du plaisir et son cortège de fantasmes générationnels.

Mais Les Vierges a pour lui d’avoir eu à sa sortie un critique pas tout à fait comme les autres en la personne d’Antoine Doinel ! C’est en effet sous ce pseudo absolument transparent que François Truffaut lui-même publia dans Les Cahiers du Cinéma un article sous le titre Pucelle que j’aime. Et le cinéaste des 400 coups de résumer ainsi le travail de son collègue Mocky, je cite : "Il s’agit d’un film d’homme, d’un film sur les filles vues par un homme tout à la fois obsédé sexuel et puritain, ce qui est le contraire d’une incompatibilité." Jugez-vous même…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Le portrait caustique de quatre femmes, rêvant aussi d'amour pour mieux s'échapper de leur existence sans relief.

Jean-Pierre Mocky

Le premier film de Mocky, dont Les vierges est le pendant masculin, selon les dires du réalisateur.

NOUS NOUS SOMMES TANT AIMÉS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre d'abonnement VOD illimité FilmoTV, voir vos films à domicile est simple comme bonjour ! FilmoTV, un système fonctionnant de manière ouverte : PC, application système Android, iPhone et tablettes, Numericable, télévisions connectées, tout est possible ! Profitez de vos films de science-fiction par abonnement VOD illimité ou de vos films d'horreur à visionner en téléchargement légal. Pour cela rendez-vous sur nos pages mode d'emploi et comment s'abonner.