Bande Annonce de LIBERTY HEIGHTSDécouvrez la bande Annonce de LIBERTY HEIGHTS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3792/fond/3792_w_500.jpg
Barry Levinson
Adrien BrodyBebe NeuwirthBen FosterJoe MantegnaOrlando JonesDavid KrumholtzJustin ChambersRebekas JohnsonRichard KlineVincent GuastaferroCarolyn MurphyFrania RubinekJames Pickens Jr.

LIBERTY HEIGHTS

123 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Barry Levinson.

Casting : Adrien Brody, Bebe Neuwirth, Ben Foster, Joe Mantegna, Orlando Jones, David Krumholtz, Justin Chambers, Rebekas Johnson, Richard Kline, Vincent Guastaferro, Carolyn Murphy, Frania Rubinek. James Pickens Jr.

Synopsis : Baltimore, 1954. Nate Kurtzman fait vivre sa famille avec son établissement de strip-tease et surtout sa loterie clandestine. Pour ses fils Van et Ben, qui n’étaient guère sorti jusque là du quartier juif de la ville, c’est la découverte de l’antisémitisme. Van tombe amoureux de Dubbie, une grande blonde WASP. Ben s’éprend de Sylvia une Noire, qui lui fait découvrir le rock et la soul. Mais le père de Sylvia voit ces amours d’un très mauvais œil.

Scénario : Barry Levinson.
Musique : Andrea Morricone.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Comédie, Drame, Choc des cultures.

à partir de

7.99
voir ce film

Lauréat d’un Oscar pour Rain Man en 1989, Barry Levinson s’est illustré dans des registres différents. Entre l’histoire d’un champion de base-ball (Le Meilleur), les tribulations de l’animateur radio de Good Morning Vietnam et la fable autour des jouets de Toys, le lien n’est pas évident. Néanmoins, Levinson met un point d’honneur à participer au scénario de tous ses films. Même quand il s’agit d’une commande pour un grand studio.
Parallèlement à ces grosses machines, le cinéaste a cultivé une veine plus intimiste. Après Diner (1982), Tin Men/Les Filous (1987) et Avalon (1990), Liberty Heights sorti en France en 2000, fait partie de la série de films semi autobiographiques que Levinson a consacré à sa ville natale de Baltimore. « J’y ai grandi et c’est, dans ma vie, le lien le plus fort qui se soit jamais établi avec un lieu », explique Levinson, qui poursuit : « J’ai gardé à Baltimore des attaches amicales. J’ai l’impression de comprendre et de partager la mentalité des gens du coin. J’aime leur naturel, qui contraste avec le monde du show-business. Pour moi qui m’intéresse d’abord aux personnages dans les films, il est normal que j’ai choisi souvent des gens de Baltimore comme modèles. »
Barry Levinson a écrit seul le scénario de Liberty Heights et pour le personnage de Ben, il s’est inspiré à la fois de lui-même et de son cousin Eddie, à la mémoire de qui le film est dédié. Pour être sûr de retrouver l’atmosphère de sa ville, il a fait appel comme chef-décorateur à Vincent Peranio, lui aussi natif de Baltimore. Auparavant Peranio avait beaucoup collaboré avec un autre cinéaste natif de Baltimore, John Waters, notamment sur Pink Flamingos et sur Pecker. Peranio a aussi travaillé sur les décors de la série TV Homicide située à Baltimore.

Comme dans Diner, où il avait offert de grands rôles aux prometteurs Mickey Rourke et Kevin Bacon, Barry Levinson donne ici sa chance à Ben Forster qu’on retrouvera plus tard dans 300, Le Flingueur et The Messenger. Et il donne une nouvelle preuve du talent d’Adrien Brody, déjà repéré dans La Ligne rouge, avant son triomphe dans Le Pianiste. Avec le rôle émouvant du père, petit escroc si fier de sa Cadillac, il permet à Joe Mantegna de se renouveler en revisitant ses emplois habituels de gangsters flamboyants comme dans Le Parrain 3. Pour incarner la blonde Dubbie, le cinéaste voulait quelqu’un « avec le sex-appeal de Grace Kelly ». Son choix de la mannequin Carolyn Murphy, surnommé la « Gene Tierney blonde » par le magazine Elle, s’est révélé excellent. Au vu de sa prestation, on ne peut que regretter qu’elle n’ait pas joué, par la suite, d’autres longs métrages de fiction.
Levinson qui aime le plus possible garder les mêmes techniciens d’un film à l’autre, a pu s’appuyer sur le fidèle Stu Linder qui monte ses films depuis Diner. « On se connaît tellement bien qu’il sait presque intuitivement ce que je veux », précise le cinéaste. C’est en revanche sa première collaboration avec le directeur de la photographie australien Christopher Doyle qui, de Chungking Express à In the Mood for Love a éclairé les principaux titres de Wong Kar wai.
Pour cerner l’atmosphère de ses films, Barry Levinson aime faire très tôt des recherches sur la musique. Sur Liberty Heights, cette préparation était d’autant plus nécessaire qu’un de ses personnages découvre le rock et la soul grâce à sa petite amie. D’où une bande son aux allures du juke box où se retrouvent pêle-mêle Louis Armstrong et Nat King Cole, Frank Sinatra et Ray Charles, Elvis Presley et James Brown, sans oublier l'indispensable Bill Haley and the Comets. La musique originale du film est signée Andrea Morricone, fils du célèbre musicien Ennio Morricone, qui s’était déjà illustré en composant le thème romantique de la bande originale de Cinema Paradiso.

Un petit film qui ressemble à tant d'autres, de ces chroniques des minorités américaines qui évoquent un passé qu'on sent encore douloureux où le racisme se confond avec les affres propres à l'adolescence. S'il n'égale pas ses prédécesseurs, il n'en reste pas moins bien ...

Lire la suite
7
Alligator
le contexte
A voir également
Affiche du film THE MESSENGER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 360

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PANIQUE A HOLLYWOOD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE DERNIER SAMOURAÏ

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés