LOOPER

À partir de 2.99 €
Bruce Willis de nouveau plongé dans les affres du voyage spatio-temporel, et cette fois, son meilleur ennemi, c'est... lui !
Science-fiction - 2012 - Etats-Unis - 114 MIN - VM - interdit aux moins de 10 ans
Dans un futur pas si lointain, la Mafia a mis au point un système particulièrement efficace pour éliminer tout témoin gênant. Elle expédie ses futures victimes dans le passé, c'est à dire à notre époque, où des tueurs très spécifiques, les "Loopers" se chargent de les faire disparaître. Un jour l'un d'entre eux, Joe, découvre que la cible de son prochain contrat n'est autre que lui-même avec 20 ans de plus...

Réalisé par

6.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

"Pourchassé par votre futur", le slogan de l’affiche du film Looper de Rian Johnson est pour le moins explicite : on sait d’entrée de jeu qu’il nous faudra oublier quelque peu les codes habituels de la chronologie dans le cadre d’un Retour vers le futur particulièrement complexe et détaillé. Aussi bien serait-il profondément déraisonnable de vouloir raconter le scénario de Looper avant d’avoir vu le film sous peine d’en dévoiler les principaux rebondissements spatio-temporels.

L’une des manifestations les plus tangibles du jeu avec le temps auquel se livre le film, ce sont à n’en pas douter les prodiges de maquillage endurés par l’ acteur Joseph Gordon-Levitt pour parvenir à incarner un Bruce Willis plus jeune totalement crédible. Sans compter que pour ressembler le plus parfaitement à son modèle, l’acteur n’a pas hésiter à adapter son jeu et même sa voix. Arrivant pour la première fois sur le plateau de tournage face à son incarnation juvénile, Brice Willis s’est dit « bluffé ». Quant à sa partenaire féminine, Emily Blunt, elle a tout simplement déclaré : « Le premier jour, j’ai à peine reconnu Joseph ! ».

Mais, avant de s’embarquer dans le monde très particulier de ce film, quelques éléments de langage ne sont pas de trop! Ainsi, un "Looper" n’est autre qu’un tueur de seconde zone qui travaille pour la mafia du futur. Quant aux Métapsychiques, ils représentent 15% de la population du futur décrite dans le film et bénéficient d’un don qui flatte leur ego. Enfin, l’arme du looper est un "mousqueton", soit une arme à l’efficacité déconcertante même dans des mains peu habiles ! Mais, il est temps de conjuguer le passé au futur et inversement…

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Bruce Willis

James Cameron joue lui aussi avec les allers-retours entre passé et présent pour tenter de modifier le cours des choses.

Rian Johnson

Bruce Willis fait le lien entre ces deux films qui traitent l'un comme l'autre du passé comme clé de l'avenir.

DIE HARD

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné