LOVE IS STRANGE

2014
94 mn
Pour l'interprétation émouvante de John Lithgow et Alfred Molina.
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Lorsque le couple formé par George et Ben depuis bientôt quarante ans, se voit obligé pour des raisons purement matérielles, et ce au lendemain pour ainsi dire de leur mariage, de ne plus vivre sous un même toit, la vie de l'un et de l'autre s'en trouve déséquilibrée. Il faudra la famille, les amis proches et beaucoup de solidarité et de courage pour remonter la pente.
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
Etats-Unis
Tous publics
VO - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

George et Ben vivent ensemble depuis 39 ans. Ils décident de se marier et c'est là que le sort leur réserve une bien mauvaise surprise. En effet, George se retrouve subitement au chômage et le couple ne peut plus faire face aux traites relatives au remboursement de leur sympathique appartement new-yorkais. George et Ben se voient contraints de déménager et doivent désormais compter sur leurs familles et leurs amis proches pour vivre. Et surtout, ils ne vivent plus ensemble.

Réalisé par Ira Sachs à qui l'on doit Keep the Lights On et Married Life, Love is Strange est un drame de la vie contemporaine efficacement réalisé, non dénué d'humour, et porté avec grâce et subtilité par les deux magnifiques comédiens que sont John Lithgow, vu dans des œuvres aussi remarquées que Blow Out, Interstellar, The Homesman ou encore Moi, Peter Sellers dans lequel il incarnait Blake Edwards, et puis Alfred Molina revenu de La Mutante, Frida, Boogie Nights, Magnolia etc... Ils y sont brillamment secondés par Marisa Tomei, vue dans La défense Lincoln, Les marches du pouvoir et l'excellent 7h 58 ce samedi-là.

Love is Strange
fut sélectionné en 2014 au Festival International du Film de Berlin, section Panorama, ainsi qu’en compétition au Festival du film américain de Deauville. De même qu'il figurait hors compétition cette fois, au Festival de Sundance. Et sachez que le cercle des femmes critiques de cinéma à New York lui attribua le prix de la meilleure image donnée de l'homme dans une œuvre cinématographique. Avis non partagé par la censure américaine qui interdit le film aux spectateurs âgés de moins de dix-sept ans et non accompagnés.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver HARVEY MILK (Ce film de Gus Van Sant relate aussi une histoire dont le principal protagoniste est homosexuel.) ou encore LE MONDE SELON GARP (Dans ce film de George Roy Hill, John Lithgow incarnait un personnage transgenre.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné