LOVE SONG

Bientôt disponible
Pour le drame familial, romantique et littéraire, dans la moiteur de La Nouvelle Orléans.
Drame - 2006 - Etats-Unis d'Amérique - 115 MIN - Tous publics

Quand Purslane (Scarlett Johansson) apprend que Lorraine est morte, elle débarque à la Nouvelle Orléans. Elle manque ses funérailles mais s’installe dans la vieille maison que celle-ci lui a léguée. Elle n’y est pas seule. Deux marginaux lettrés y sont installés depuis longtemps. Tous les trois vont devoir cohabiter.

1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Véronique Le Bris
Véronique Le Bris
CHRONIQUEUR

Interprété par Scarlett Johansson et John Travolta, Love song commence par un travelling superbe le long des façades colorées des vieilles demeures de la Nouvelle Orléans. Un homme ivre mais digne marche, bientôt récupéré par son « chauffeur». Immédiatement, le ton est donné. La moiteur de la ville se diffuse, sa langueur et sa beauté surannée aussi.

Dans cette ambiance insalubre mais magnifique, déboule une jeune femme, Purslane que tout le monde semble connaître. Elle porte le nom d’une fleur et l’aura d’une mère qui a marqué les hommes alentour. Elle, en revanche, l’a très peu connue. Et c’est un peu pour revenir sur ce  passé ignoré que Purslane s’installe dans la vieille maison que sa mère lui a léguée.

Elle n’y est pas seule. Deux hommes, deux marginaux imbibés d’alcool et de références littéraires s’y sont installés depuis longtemps : Bobby Long, une forte tête aux cheveux déjà blanchis et son dévoué Lawson Pines, un écrivain en mal d’inspiration. Tous trois vont devoir cohabiter et dévoiler leurs vies et leurs secrets.

Réalisé par

6.7 / 10

Tags

Le contexte

La jeune Scarlett Johansson, délaissé par son mari, rencontre dans son hôtel à Tokyo, un homme mûr, désenchanté, qui a l’âge d’être son père. Cette fois, il est incarné par Bill Murray. Un autre film d’ambiance...

Shainee Gabel

Un père et sa petite fille vivent coûte que coûte dans le Bayou, au sud de la Louisiane, dans une bicoque d’infortune. Un film sur l’ancrage à une maison, à un territoire où se jouent des relations familiales complexes dans un contexte aux traditions culturelles puissantes.

PULP FICTION DE QUENTIN TARANTINO