LUMIÈRE ! L'AVENTURE COMMENCE

À partir de 7.99 €
Ce sont les premiers pas du cinéma. L'émotion est à son comble.
Documentaire - 2017 - France - 86 MIN - VF - HD - Tous publics
En 1895, les frères Lumière créent une machine qui va émerveiller le monde : le cinématographe. Armés de leur invention, ils signent les premiers films de l'histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake : ils posent également la grammaire technique de ce qui allait devenir le 7e Art...
7.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Lumière ! Le point d’exclamation a son importance, tant le film nous enchante, qui nous offre d’assister aux premiers pas du cinéma, pas moins. Mais ce qui précède le point d’exclamation, le mot Lumière mérite également que l’on s’y attarde. Parce que les inventeurs du Cinématographe, Auguste et Louis Lumière possédaient un patronyme prédestiné. Certes les Lumière ne sont pas seuls à inscrire leur nom au panthéon des inventeurs de ce qui deviendra le 7e Art, l’invention est le fruit de toute une série de trouvailles successives. Mais ce sont les premiers à trouver le moyen de faire défiler la pellicule et à organiser des projections publiques. Ce sont bel et bien les inventeurs de la séance de cinéma… 

Lumière ! (avec un point d’exclamation) est un film de Thierry Frémaux, le directeur de l’Institut Lumière de Lyon, et par ailleurs Délégué général du Festival de Cannes. Mais c’est un film de montage, un ensemble de 114 films des frères Lumière, qui nous sont proposés dans une optique à la fois pédagogique et ludique. 114 films choisis parmi les 1422 figurant au catalogue Lumière. Tous datent naturellement des débuts du cinéma, entre 1895 et 1905, le tout premier, Sortie des usines Lumière ayant été tourné le 19 mars 1895, par une belle journée préprintanière.  

Il existe une évidente unité entre tous ces films, en dépit de leur variété de sujets et d’inspiration. Ce n’est pas le même opérateur qui était à chaque fois derrière la caméra. Tournaient en parallèle Louis Lumière (mais pas son frère Auguste, en définitive plus inventeur que cinéaste), mais aussi Alexandre Promio, Gabriel Veyre, Francesco Felicetti, Constant Girel, Félix Mesguisch et Charles Moisson. Leur sensibilité n’était peut-être pas la même, mais les caractéristiques techniques des caméras et le sens de la commande opérée par les Lumière formaient un cadre dont il n’était pas aisé de s’affranchir.

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

C'est un grand classique des débuts du cinéma

Thierry Frémaux

C'est un documentaire muet sur une partie du monde que le public ne connaissait pas

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité