MA PETITE ENTREPRISE

Bientôt disponible
Parce que film après film, la petite musique de Pierre Jolivet ne cesse d’être moderne, surtout celle-ci.
Comédie - 1999 - France - 96 MIN - Tous publics
La petite entreprise d'Ivan, c'est une petite menuiserie, dans la famille depuis trois petites générations. Le problème d'une petite menuiserie, quand elle prend feu, c'est que le bois qui s'y trouve y brûle comme, euh, du petit bois. Et quand le petit entrepreneur découvre que sa petite police d'assurance ne vaut pas un kopeck, les gros ennuis commencent. Or pour les résoudre, il n'a pas d'autres alliés que l'assureur responsable de l'entourloupe et le nouvel homme de son ancienne femme...

Réalisé par

6.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Jean-Yves Katelan
Jean-Yves Katelan
CHRONIQUEUR
Un incendie dans une menuiserie, ça n’est jamais une très bonne nouvelle pour le propriétaire de ladite menuiserie et du bois qui va avec. Il suffit d’appeler l’assurance direz-vous... sauf que dans ce cas précis, c’est l’assureur qui a oublié d’assurer.  Gros stress professionnel en perspective donc pour Vincent Lindon. D’autant que pour l’aider à s’en sortir, il ne peut compter que sur l’assureur qui vient de l’arnaquer de la sorte, François Berléand, et le nouvel homme de son ex-femme, Roschdy Zem.
Bon, Pierre Jolivet et Vincent Lindon, c’est une affaire qui marche. Que ce soit dans leur précédent film ensemble, Fred, ou bien ici, Lindon incarne parfaitement l’homme presque désabusé qui résiste malgré tout à la malchance. Mais il n’est pas tout seul: il a, à ses côtés, deux partenaires  de grand luxe et en pleine forme: François Berléand en assureur ripou, orphelin depressif à tendance russophile, et Roschdy Zem, alors imbattable en mec qui s’est remis avec bonne humeur de toutes les adversités. Et ce qui ne gâche rien, c’est que tous ces hommes ont en face d’eux des alter-égales pleines de vigueur et de surprises, j’ai nommé Catherine Mouchet (qui fut la Thérèse d’Alain Cavalier) and Zabou Breitman (qui fut simplement Zabou à ses débuts) -- c'est d'ailleurs avec ce film qu'elle inscrivit pour la première fois son nom de famille au générique.
Et bien sûr, et peut-être d’abord, Ma Petite Entreprise, c’est une sacrée chanson de Bashung. Un tube composé en 94 et qui n’a donc pas été écrit pour le film. En revanche, le reste de la musique du film l’a été -- vous me direz, c’est la moindre des choses pour une musique de film. Et donc elle est, elle aussi, signée Bashung, la musique, du film.
Contexte

Vincent Lindon

Pour le thème du bois; ça se passe dans une scierie dans les Vosges

Pierre Jolivet

Autre comédie avec cambriole dans le monde des affaires

FRED

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité