MADAME DE...

À partir de 2.99 €
Pour Danielle Darrieux et son "je ne vous aime pas, je ne vous aime pas, je ne vous aime pas..."
Comédie - 1953 - France - 100 MIN - VF - Tous publics
Louise est une comtesse qui dépense sans compter ! Une aristocrate, reine du Tout Paris de 1900. Mariée à un militaire haut gradé, elle décide de vendre les diamants qu'il lui a offerts pour payer ses dettes, affirmant avoir égaré les pierres précieuses...Alerté par les journaux, le bijoutier qui a acquis les joyaux en informe le mari de Louise, lequel rachète les dits diamants et les offre à sa maîtresse en cadeau de rupture ! Cette dernière revend à son tour les pierres, dont un diplomatre devient le nouveau propriétaire...Nommé à Paris, il va faire la connaissance de Louise, devenir son amant et lui offrir...les fameux diamants ! Face à l'étonnement de son mari, la comtesse affirmera les avoir retrouvés, ne sachant pas qu'elle va déclencher une tragédie...

Réalisé par

7.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR
Comment, à partir du portrait léger d'une femme frivole, dépensière et volage, bâtir une intrigue digne des plus grandes tragédies grecques ou shakespeariennes ?

En 1953, Max Ophuls réussi cette prouesse, grâce à une adaptation très personnelle du roman de Louise de Vilmorin, paru deux ans plus tôt…

Vous allez découvrir Danielle Darrieux dans la peau et les robes tout en dentelles et crinolines de Louise, une aristocrate papillonnant au gré des plaisirs de l'époque insouciante de ce Paris du début du 20e siècle. Au cœur de l'histoire, une banale affaire de bijoux reçus en cadeau, revendus, rachetés et offerts à nouveau… Des diamants aux facettes soudain aussi tranchantes que la lame et qui vont faire basculer le récit dans une ambiance beaucoup plus sombre que celle, très vaudevillesque, du début.

Autour de Danièle Darrieux, véritable superstar du cinéma français des années 40 et 50, une distribution qui n'a rien à envier à la particule de cette Madame de : Charles Boyer et Vittorio de Sica…

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Les pierres précieuses sont la cause de grandes folies qui peuvent parfois conduire au drame ou à une affaire d'Etat ! Dans ces deux films, des diamants revendus avec légèreté ou donnés à un amant auront de lourdes conséquences...

Max Ophüls

La frivolité de la noblesse ou de l'aristocratie dans ce qu'elle a de plus tragique. Chez Ophuls, l'héroïne collectionne les diamants et les hommes. Chez Frears, ce sont les coeurs que l'on vole et revend au plus offrant. Deux histoires d'amour et de mort aussi...

HUIT FEMMES