Bande Annonce de MADAME DE...Découvrez la bande Annonce de MADAME DE... sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3764/fond/3764_w_500.jpg
Max Ophuls
Charles BoyerDanielle DarrieuxVittorio de SicaHubert NoëlJean DebucourtJean GallandLia Di LeoMireille PerreyClaire DuhamelJosselinPaul Azaïs

MADAME DE...

96 mn

Note de SensCritique :

7.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Max Ophuls.

Casting : Charles Boyer, Danielle Darrieux, Vittorio de Sica, Hubert Noël, Jean Debucourt, Jean Galland, Lia Di Leo, Mireille Perrey, Claire Duhamel, Josselin. Paul Azaïs

Synopsis : Louise est une comtesse qui dépense sans compter ! Une aristocrate, reine du Tout Paris de 1900. Mariée à un militaire haut gradé, elle décide de vendre les diamants qu'il lui a offerts pour payer ses dettes, affirmant avoir égaré les pierres précieuses...Alerté par les journaux, le bijoutier qui a acquis les joyaux en informe le mari de Louise, lequel rachète les dits diamants et les offre à sa maîtresse en cadeau de rupture ! Cette dernière revend à son tour les pierres, dont un diplomatre devient le nouveau propriétaire...Nommé à Paris, il va faire la connaissance de Louise, devenir son amant et lui offrir...les fameux diamants ! Face à l'étonnement de son mari, la comtesse affirmera les avoir retrouvés, ne sachant pas qu'elle va déclencher une tragédie...

Scénario : Marcel Achard, Max Ophuls.
Musique : Georges Van Paris, Oscar Strauss.
Pays : France | Italie
Tags : Comédie, Drame, Festival Lumière, Les plus riches, Des femmes de tête, Meilleurs films de l'histoire selon Télérama.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Comment, à partir du portrait léger d'une femme frivole, dépensière et volage, bâtir une intrigue digne des plus grandes tragédies grecques ou shakespeariennes ?
En 1953, Max Ophuls réussi cette prouesse, grâce à une adaptation très personnelle du roman de Louise de Vilmorin, paru deux ans plus tôt…
Vous allez découvrir Danielle Darrieux dans la peau et les robes tout en dentelles et crinolines de Louise, une aristocrate papillonnant au gré des plaisirs de l'époque insouciante de ce Paris du début du 20e siècle.
Au cœur de l'histoire, une banale affaire de bijoux reçus en cadeau, revendus, rachetés et offerts à nouveau…
Des diamants aux facettes soudain aussi tranchantes que la lame et qui vont faire basculer le récit dans une ambiance beaucoup plus sombre que celle, très vaudevillesque, du début.
Autour de Danièle Darrieux, véritable superstar du cinéma français des années 40 et 50, une distribution qui n'a rien à envier à la particule de cette « Madame de » : Charles Boyer et Vittorio de Sica…
Aimer à en mourir et mourir de trop aimer…Durant toute sa carrière de cinéaste, Max Ophuls aura brassé ce thème-là, le ressassant sans pourtant jamais se répéter ! « Lettre à une inconnue », « Le plaisir », « Les désemparés » et bien sur « Lola Montès » : son cinéma était peuplé de femmes faussement ingénues et d'hommes forcément cruels se disputant leur cœur pour mieux le dévorer.

Ophuls, juif allemand né au tout début du 20e siècle, a vite senti monter les périls de son époque…
Réfugié en France dès 1933 face à la montée du nazisme et devenu français en 1938, il fuit aux Etats Unis durant l'occupation nazie.
Hollywood va vite s'enticher de ce réalisateur surdoué qui, parmi les premiers, privilégia tout autant l'histoire que la technique. C'est lui qui a inspiré directement de grands réalisateurs dits « modernes » dans les années 60 et 70, (de Kubrick à Jacques Demy),  en imposant l'utilisation de chariots, de grues ou de travellings dans des films d'auteur…Comment ne pas souligner également l'omniprésence des miroirs et des escaliers, devenus avec le temps la marque de fabrique de cinéastes comme Brian de Palma par exemple ?
Reste évidemment le plus important bien entendu : la structure même et le fond du récit.

Dans «Madame de», Max Ophuls a voulu modifier la fin par rapport au roman original de Louise de Vilmorin.
Là où Louise mourait dans les bras de son amant et de son mari, leur offrant à un chacun un de ses diamants, Danielle Darrieux à l'écran succombe au moment où les deux hommes s'affrontent en duel.
La comédienne française, véritable idole des années 30 à 50, de Paris à Hollywood, a tourné avec Clouzot, Cayatte, Autant-Lara, Guitry, Verneuil, Chabrol, Téchiné et plus récemment François Ozon ou Anne Fontaine.
A propos de Louise, son personnage dans « Madame de», Ophuls lui avait dit : « Votre tâche sera rude. Vous devrez, armée de votre beauté, votre charme et votre élégance, incarner le vide absolu, l'inélégance »… Mission impossible mais réussie non ?

La boucle [9.98]

Librement inspiré du roman de Louise de Vilmorin. "Madame de" Louise (Danièle Darrieux), la comtesse de... aime le jeu, elle s'endette et vend ses boucles d'oreilles offertes par son mari le Général. (Charles Boyer) Bien plus tard, celle-ci rencontre lors d'un bal, Le Baron ...

Lire la suite
10
Silence

Paris - Constantinople - Paris

Collection : « Tentations par mes éclaireurs » : Electron Paris - Constantinople - Paris… Voilà le parcours d’une paire de boucle d’oreilles que Madame de…. a revendu, suite à une dette de jeu, mais qui revient entre les mains de son mari, un général, qui les ...

Lire la suite
8
Docteur_Jivago

Dada H.O.O.Q.

Avec Madame de..., je finis la « trilogie » de Danielle Darrieux. Trois chefs-d’œuvre qu’Ophüls enchaîne à partir de 1950, porté par l’élan de son retour en Europe. Ici, l’histoire d’une comtesse (Louise de...), d’une idylle avec un baron italien interprété ...

Lire la suite
9
Obstiné
le contexte
  • Egalement interprété par
  • Pas si éloigné
    Les pierres précieuses sont la cause de grandes folies qui peuvent parfois conduire au drame ou à une affaire d'Etat ! Dans ces deux films, des diamants revendus avec légèreté ou donnés à un amant auront de lourdes conséquences...
  • Egalement realisé par
    Max Ophuls
  • Dans le même genre
    La frivolité de la noblesse ou de l'aristocratie dans ce qu'elle a de plus tragique. Chez Ophuls, l'héroïne collectionne les diamants et les hommes. Chez Frears, ce sont les coeurs que l'on vole et revend au plus offrant. Deux histoires d'amour et de mort aussi...
A voir également
Affiche du film LES AVENTURES DE PINOCCHIO

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film UNE VIE À T ATTENDRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CAUGHT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE JOUET (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés