Mademoiselle

Bientôt disponible
Parce que le film reconstitue le couple Gamblin Bonnaire que Claude Chabrol avait jadis formé
Comédie - 2001 - France - 85 MIN - Tous publics
Claire Canselier, mariée et mère de deux enfants, mène une existence heureuse et tranquille. Jusqu'au jour où, lors d'un déplacement professionnel, elle fait la connaissance de Pierre, animateur de soirées avec deux acolytes. Ils tombent immédiatement amoureux l'un de l'autre. Durant 24 heures, ils vivent une journée mémorable. Mais après ?...

Réalisé par

6.3 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

La brève rencontre amoureuse est au cinéma ce que la perte de l’être aimé est au mélodrame : une figure récurrente, intemporelle et définitivement adorée des scénariste et des cinéastes. Avec son film Mademoiselle réalisé en 2001, Philippe Lioret ne déroge pas à la règle aidé par de ses deux coscénaristes Emmanuelle Courcol et Christian Sinninger. C’est eux qui donnent naissance à Claire Canselier, alias Sandrine Bonnaire, et Pierre Cassini, alias Jacques Gamblin. L’une est visiteuse médicale, l’autre est animateur de soirée. Ils font connaissance dans une pharmacie. Ainsi commence leur histoire.

Mais avant même ce récit amoureux, il y eut chez Philippe Lioret l’envie de tourner avec une actrice, celle-là même qui fut découverte par Maurice Pialat. Et le cinéaste de raconter : « J’ai eu envie de travailler avec Sandrine Bonnaire. Sans se connaître, on s’était déjà croisé. Elle souhaitait faire une comédie et on a failli tourner ensemble Tenue correcte exigée mon précédent film, mais cela n’a pu se faire pour une question de dates. » S’ensuivit une scénario abandonné en cours d’écriture et l’idée de raconter « tout ce qu’on aurait pu faire et qu’on a pas fait ». Le scénario de « Mademoiselle » procède de cette première approche.

Si Sandrine Bonnaire entre ainsi dans l’univers de Lioret pour son troisième long métrage, il n’en va pas de même pour deux des principaux acteurs masculins du film. En effet, Jacques Gamblin, l’amoureux du personnage incarné par Sandrine Bonnaire, et Zinedine Soualem qui joue le rôle de Karim Coulard, un collègue de Gamblin, avaient déjà tourné sous la direction de Lioret quatre ans auparavant dans son précédent film, « Tenue correcte exigée ».

Contexte

Sandrine Bonnaire

Les deux films ont en commun des histoires d'amour fondées sur le hasard d'une rencontre improbable.

Philippe Lioret

Parce que le film de David Lean est peut-être l'archétype d'un sous-genre auquel "Mademoiselle" pourrait appartenir : le film du coup de foudre et de la brève rencontre amoureuse.

SOUS LE SOLEIL DE SATAN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec la plateforme de films à télécharger FilmoTV, regarder vos films chez vous c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, un système multiécrans : PC, application smartphones Android, iPhone iOS et tablettes tactiles, service dédié au câble, télévisions connectées, il n'y a plus qu'à profiter ! Découvrez vos films d'aventures en abonnement VOD ou de vos films Western à regarder en téléchargement légal. Pour cela allez sur les espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.