Bande Annonce de MAMAN A CENT ANSDécouvrez la bande Annonce de MAMAN A CENT ANS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1207/fond/1207_w_500.jpg
Carlos Saura
Amparo MuñozCharo SorianoFernando Fernán GómezGeraldine ChaplinRafaela AparicioÁngeles TorresElisa NandiJosé VivóMonique CironRita MaidenJosé Luis López Vázquez

MAMAN A CENT ANS

94 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Carlos Saura.

Casting : Amparo Muñoz, Charo Soriano, Fernando Fernán Gómez, Geraldine Chaplin, Rafaela Aparicio, Ángeles Torres, Elisa Nandi, José Vivó, Monique Ciron, Rita Maiden. José Luis López Vázquez

Synopsis : Maman va avoir cent ans demain et, dans la maison familiale où tant d'événements dramatiques se sont jadis déroulés, Ana revient, des souvenirs plein la tête, avec Antonio, son mari. Des trois fils de Maman, José, le collectionneur d'uniformes, est mort ; Juan s'est enfui avec une domestique plus sensuelle que sa femme Luchy. Seul le " mystique " Fernando demeure : il tente de voler dans les airs...

Scénario : Carlos Saura.
Pays : Espagne | Mexique
Tags : Comédie, Le choix pour tous, Plus complet ... pour plus adulte, Viva Espana Tome 2, Famille je vous hai...me, Images de la mère.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Carlos Saura a marqué les esprits en France avec « Cría cuervos », la chanson « Por qué te vas » et le regard intense d’une gamine aux yeux noir, ronds, énormes, la petite Ana Torrent.

Dans « Maman a cent ans », par contre, place au troisième âge ! Ce film de 1979 rend hommage à un monument du cinéma espagnol nommé Rafaela Aparicio, âgée en réalité de 73 ans.

Dans cette suite de « Ana et les loups », Saura retourne sept ans plus tard à la même maison, reprend les mêmes personnages, les mêmes comédiens. Dans le jeu de pistes et de symboles proposé par le réalisateur, la maison pourrait être l'Espagne, occupée toujours par une mère autoritaire et ses fils, symboles des piliers de la société espagnole.

Le militaire est décédé entre temps (comme Franco, comme l'acteur aussi). Ses deux frères, le religieux mystique et le réprimé sexuel, eux sont bien présents... Et toute la famille attend la disparition de la vieille hystérique pour se débarrasser enfin de la maison !

En tête d'un casting exceptionnel, Geraldine Chaplin, compagne et égérie de Saura. Actrice et réalisateur travaillent ensemble pour la neuvième fois. Neuvième et dernière. 

Nominé pour l'oscar du meilleur film étranger, primé à San Sebastián, « Maman a cent ans » boucle avec panache les années soixante-dix dans la carrière de Carlos Saura. Un superbe exercice de mise en scène et de direction d’acteurs. Rafaela Aparicio, comédienne andalouse à tout faire, reprend son personnage de « Ana et les loups », le pousse plus loin, elle est au sommet de son art, enfin reconnue par la critique sérieuse…

Cette petite immense dame reste très méconnue, injustement, en dehors du monde hispanisant, malgré ses 180 films, malgré sa présence régulière à la télé dans des rôles le plus souvent comiques, méconnue à l’étranger comme un autre grand, Fernando Fernán Gómez, son fils mystique dans le film.

Saura est sur le point de rompre avec le producteur basque Elías Querejeta, un tandem devenu mythique va se défaire. Deux ans plus tard il tourne la page et démarre une nouvelle carrière qui sera marquée pour le public, malgré sa diversité, par ses films musicaux, de « Carmen » et des « Noces de sang » aux documentaires sur le flamenco, tango, fado, et à ses mises en scène d’opéra.

Saura était convaincu depuis un moment de se trouver dans une voie sans issue. Franco est mort depuis quelques années déjà, la censure évolue, la société espagnole bouge très vite, les sombres temps de la dictature sont derrière, de plus en plus.

Chaque film a été pour Saura une manière de se libérer d'une obsession : « Ana et les loups », « La cousine Angélica », des obsessions personnelles mais avec une dimension politique et collective qui explique son succès auprès du public.

« Maman a cent ans », qu’il a écrit tout seul, sans la main complice d’Azcona, est le dernier volet de cette sorte de catharsis collective et reste l’un de ses films le plus populaires. Il renvoie à l'univers de Berlanga, à son goût pour l'excès, à son humour noir.

Les temps changent donc, Saura est lucide. Une nouvelle vie personnelle et professionnelle pour lui sans Géraldine, au-delà de Géraldine ; un pays en pleine mutation... Nous sommes devant une fin de cycle. A 47 ans, le Saura novateur évolue vers le Saura professionnel toujours talentueux, peut-être plus posé que nous connaissons aujourd'hui.

A voir également
Affiche du film PARLE AVEC ELLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE DOCTEUR JIVAGO

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CRIA CUERVOS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LUCIA ET LE SEXE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés