MAMAN MODE D'EMPLOI

Bientôt disponible
Parce que Jodie Foster y interprète le rôle de Jodie Foster
Comédie - 2009 - Etats-Unis - 90 MIN - Tous publics

Eliza Welsh a du abandonner sa carrière d’écrivain pour élever ses deux enfants. Avery, son mari, délaisse leur foyer et Eliza ne sait plus où donner de la tête : elle doit faire le ménage, les courses la cuisine, emmener les enfants au parc et tenter de tenir son blog à jour.

Les choses se compliquent lorsqu’Eliza doit en plus organiser une grande fête d’anniversaire...

1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Une ancienne romancière devenue maman blogueuse et femme au foyer voit son quotidien bouleverser le jour ou elle se met en tête d’organiser une fiesta pour l’anniversaire de sa fillette de six ans. Tel est le point de départ de cette petite comédie américaine  indépendante à 5 millions de dollars de budget  principalement centrée sur une Uma Thurman  déchainée et ultra énergisante. 

 

Le film se focalise sur son abattage comique (limite De Funès par moments)  à base  de petits tracas quotidiens. Notamment lorsqu’elle fait face à d’autres mamans hystériques, s’empêtre dans ses courses, se chamaille avec son mari ou lorsqu’elle essaie de trouver une place dans un parking. Le tout en tentant au passage de participer à un concours de magazine. Une comédie très air du temps donc, réalisée  par Katherine Dieckman,  repérée par Hollywood dans les années 90 pour avoir signé la série les Aventures de Pete et Pete, dont l’humour très grand public rappelle celui de Maman mode d’emploi.

 

Sortie dans les salles en décembre 2009, Maman d’emploi,  abattu le record du film américain  ayant fait le moins d’entrée en France cette année là : soit 159 entrées ! Franchement, il ne méritait pas ça ! On notera également la brève apparition de Jodie Foster dans son propre rôle.  

Réalisé par

3.5 / 10
Le contexte

La famille, le boulot, les enfants, les amis... Tous les aspects de la crise de la quarantaine décrits avec tendresse et un humour ravageur.

Katherine Dieckmann

Les difficultés de la maternité sont également au coeur de cette comédie des années 80 où une femme d'affaire doit s'occuper malgré elle d'un bébé de 13 mois.

KILL BILL