MAMMY WATER

Parce que le titre du film (signé Jean Rouch!) désigne le génie de l'eau au Ghana
Documentaire - 1953 - France - 18 MIN - VF - Tous publics

Ce film du cinéaste et ethnologue Jean Rouch suit des pêcheurs ghanéens confrontés, au milieu des années 50, à une période de disette consécutive à la mort de la prêtresse du village, celle-là même qui priait les divinités de la mer et assurait le succès des sorties en mer. Des rituels saisis par le cinéaste vont être entrepris pour y remédier. Mais c’est surtout dans les...

6.3 / 10
6.3 / 10
1 min avant1 min avant
Stéphane Kahn
Stéphane Kahn
CHRONIQUEUR

Ce film du cinéaste et ethnologue Jean Rouch suit des pêcheurs ghanéens confrontés, au milieu des années 50, à une période de disette consécutive à la mort de la prêtresse du village, celle-là même qui priait les divinités de la mer et assurait le succès des sorties en mer. Des rituels saisis par le cinéaste vont être entrepris pour y remédier. Mais c’est surtout dans les scènes de pêche, sur des pirogues ballottées par des vagues impressionnantes, que le film, admirablement restauré, saisit, encore aujourd’hui, le plus.

Réalisé par

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Parce que le cinéaste malien Souleymane Cissé a mis trois ans à réaliser ce film qui explore les croyances magiques de l'Afrique de l'Ouest.

Jean Rouch

Une défense et illustration de l'art africain signée Alain Resnais, dont la caméra virtuose explore les collections du Musée de l'Homme.