MASTER AND COMMANDER : DE L'AUTRE CÔTÉ DU MONDE

À partir de 2.99 €
C'est un grand film contemporain d'épopée maritime, un genre qui n'est pourtant plus à la mode.
Politique / Histoire - 2003 - Etats-Unis - 135 MIN - VM - HD - Tous publics
Pendant les guerres napoléoniennes, le Surprise, un navire appartenant à la couronne britannique, commandé par le capitaine Aubrey, se lance à la poursuite d'un vaisseau français, l'Achéron. Un premier accrochage se fait au détriment du Surprise. Les avaries sont nombreuses. Mais Aubrey ne lâche pas prise. Malgré l'opposition de son ami, le chirurgien Stephen Maturin, qui lui ne rêve que de découvertes scientifiques et se passionne pour la faune et la flore des îles Galapagos. C'est en déguisant le Surprise en baleinier que Aubrey parvient enfin, par la ruse, à prendre l'Achéron à l'abordage. Mais sa victoire n'est peut-être pas aussi nette qu'il y paraît...

Réalisé par

6.8 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Comme Moby Dick, Master and Commander est adapté d’un roman d’épopée maritime, et plus précisément de deux romans de Patrick O’Brian, Maître à bord et De l'autre côté du monde. O’Brian est l’auteur d’une véritable saga littéraire qui s’étale sur vingt volumes, dont le premier tome date de 1969. La figure centrale de toute la série est le capitaine Jack Aubrey, incarné par Russell Crowe dans le film de Peter Weir.

Gregory Peck, Tyrone Power et surtout Errol Flynn ont jadis brillé dans plusieurs classiques du genre restés dans les mémoires. Mais Russell Crowe n’a pas à rougir de la comparaison. Il incarne en l’occurrence un officier de la marine britannique en guerre contre la flotte de Napoléon. Comme de bien entendu, les scènes de batailles navales sont des plus spectaculaires. Mais Master et Commander n’est pas un simple film d’action, il possède une âme et laisse la part belle à la personnalité des hommes à bord et à la façon dont sont régis les rapports hiérarchiques.

Le personnage du capitaine Aubrey n’est d’ailleurs pas le seul à nous fasciner. Une bonne part de l’originalité du film réside dans sa relation avec le docteur Maturin, interprété par Paul Bettany, que Crowe avait su imposer à la production. Tout oppose les deux hommes : le premier est un va-t-en guerre, le second un homme de science, l’un rêve de conquête, l’autre de découvertes. Mais leur complémentarité, qui trouve sa consistance lors des intermèdes musicaux, est un peu la fondation sur laquelle est bâti l’édifice narratif. De la belle ouvrage.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Russell Crowe

Il navigue entre aventures maritimes et quête obsessionnelle de l'impossible

Peter Weir

C'est le maître-étalon du genre !

L.A. CONFIDENTIAL

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS