MAVERICK

1994
122 mn
Parce que le film est truffé d'allusions à l'Arme Fatale, même réalisateur, même star, mêmes répliques...
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Bret Maverick a des ennuis. Brillant joueur de poker et adepte de l’arnaque avec panache, il doit se procurer 3 000 dollars en 4 jours pour réunir les 500 000 qui vont lui permettre de s’inscrire au plus grand tournoi de poker de l’année. Mais sa présence ne semble guère réjouir tout le monde et il doit redoubler d’inventions pour échapper à ses ennemis ! En route vers le fleuve...
Disponible à la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Aventure / Action
Etats-Unis
Tous publics
VM - HD
1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Le Mel Gibson de 1994 n’avait rien à voir avec celui que l’on connaît aujourd’hui. Son interprétation du rôle-titre des Mad Max lui forgeait une réputation de boule de nerf indomptable, maître de l’action violente décomplexée. Outre quelques bluettes romantiques, ses succès hollywoodiens développaient une autre facette, l’humour insolent : muscle, culot et fantaisie. Un an plus tard, il réalisait son deuxième film, le plus abouti, Braveheart qui allait le conduire vers un univers mystico-guerrier d’où il a, aujourd’hui, du mal à sortir.

Maverick était la quatrième collaboration de Gibson avec le réalisateur Richard Donner, forts du succès des Arme fatale. Au passage, vous noterez l’apparition amusée du troisième larron, Danny Glover, le temps d’un private joke, d’un clin d’œil musical et d’un : « J’suis trop vieux pour ces conneries ! ». 

Autre clin d’œil attachant, le contre-point à la fougue et l’insouciance de Bret Maverick est offert par un personnage plus âgé, prudent et rabat-joie, malicieusement campé par James Garner. Qui n’est autre que le Maverick historique. L’acteur qui campa le personnage cinq années durant dans la légendaire série de télévision qui le rendit célèbre. Avant de le reprendre 20 ans plus tard, toujours pour la télévision.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SHANGHAI KID (SHANGHAI NOON, TOM DEY, 2000) ou encore CASINO ROYALE (MARTIN CAMPBELL, 2006) .

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné