MAX ET LES MAXIMONSTRES

À partir de 2.99 €
Parce que les acteurs avaient une autonomie d'1/2 heure avant de devoir ôter leurs masques
Jeunesse - 2009 - Etats-Unis - 97 MIN - VM - HD - Tous publics

Puni par sa maman après une grosse bêtise, le petit Max s'enfuit dans la forêt. Là, il voit son univers se transformer, embarque sur un bateau à voiles, et atterrit sur une île peuplée de créatures sauvages et imprévisibles qui l’accueillent parmi elles. Les Maximonstres sont au nombre de sept, et ils ont besoin d’un chef. Max se sent prêt à assumer cette tâche. Il faut dire que, vêtu de son costume de loup, il possède même l’apparence nécessaire pour s’intégrer à cette «nouvelle famille». Devenu roi, sa première parole est : «Faisons une fête épouvantable !» Mais, après avoir épuisée toute sortes de bagarres, peu à peu, l’enfant réalise que rien n’est simple et que sa maison et sa famille lui manquent…

Réalisé par

6.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Where the wild things are / Max et les Maximonstres est un des livres phares de la littérature enfantine américaine des années 1960, signé Maurice Sendak. L’adaptation cinématographique est signée Spike Jonze et Dave Eggers , le scénariste de Away We Go de Sam Mendes. Le réalisateur Spike Jonze, dont c’est le troisième long métrage, a déclaré avoir voulu faire, non pas un film pour les enfants, mais «un film sur l'enfance».

Le petit Max, garçon désobéissant puni par sa mère en colère, s'échappe et devient le roi d’une île habitée par sept Maximonstres : Carol, Ira, Judith, KW, Douglas, Alexander, et The Bull. Spike Jonze a choisi de mettre un véritable petit garçon, le jeune Max Records, au milieu des Maximonstres, interprétés par des comédiens cachés sous d’énormes costumes poilus. Ceux-ci ont été créés par la Jim Henson Company, à qui l’on doit notamment Kermit la grenouille et Peggy la cochonne, ainsi que toutes les créatures du célèbre Muppets Show, qui a fait les beaux jours de la télévision américaine, puis française, dans les années 70. Les visages des monstres furent ensuite animés par ordinateur et des comédiens prestigieux comme James Gandolfini, Forrest Whitaker, ou Chris Cooper leur ont prêté leur voix. La maman de Max dans le film n’est autre que la formidable comédienne Catherine Keener, déjà présente dans les opus précédents de Spike Jonze, Dans la peau de John Malkovich et Adaptation. Dans la version française, vous reconnaitrez la douce voix de Charlotte Gainsbourg, dans le rôle du Maximonstre KW.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Spike Jonze

INTO THE WILD DE SEAN PENN (2007)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre d'abonnement VOD illimité FilmoTV, regarder les meilleurs films chez vous est simple comme bonjour ! FilmoTV, une plateforme multisupports : Windows, application OS Android, iPhone et tablettes PC, Numericable, télévisions sur Internet, c'est selon votre envie ! Profitez de vos films d'espionnage par abonnement VOD ou de vos films policier en téléchargement légal. Pour cela dirigez vous sur les espaces mode d'emploi ou comment s'abonner.