MÉLODIE EN SOUS-SOL

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Les jetons utilisés par les comédiens et les figurants étaient véritables et le casino les a intégralement récupérés après le tournage !
Policier / Suspense - 1963 - France | Italie - 103 MIN - VF - HD - Tous publics
Charles, un malfrat qui vient de sortir de prison, retrouve sa compagne Ginette qui lui propose d'ouvrir un commerce sur la côte d'Azur. Or le truand entend terminer sa carrière sur un coup d'éclat : braquer le casino de Palm Beach à Cannes. Quand son acolyte Mario, malade, fait défection, il s'associe avec un voyou d'une vingtaine d'années, Francis Verlot.
7.4 / 10
7.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Classique du film de casse, Mélodie en sous-sol s’appuie sur un roman de série noire de l’Américain John Trinian, The Big Grab, adapté par Albert Simonin. « J’ai tenu à ce que l’action soit menée avec la rigueur d’un mécanisme d’horlogerie, a expliqué son réalisateur Henri Verneuil. Le moindre grain de sable et c’est la faillite de l’opération ».

Mélodie en sous-sol c’est aussi la rencontre de deux monstres du cinéma français des années 1960 : Gabin et Delon. D’un côté un vétéran au firmament de la gloire et de l’autre l’étoile montante en passe de devenir une star internationale. A l’écran, l’un campe un vieux truand sur le retour, l’autre un jeune voyou qui va le seconder pour piller le coffre-fort d’un casino cannois.

Ce polar au suspense parfaitement huilé, ponctué de répliques mitonnées par Michel Audiard, obtient un énorme succès public, à sa sortie en 1963 et décroche un Golden Globe en 1964. Il ouvrira les portes de Hollywood à Henri Verneuil. Il a aussi conquis Quentin Tarantino, qui déclare s’en être inspiré pour son Réservoir Dogs.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver DU RIFIFI CHEZ LES HOMMES (Un classique du film de casse où des truands commettent un cambriolage méticuleusement préparé.) ou encore LE CLAN DES SICILIENS (Une autre réalisation de Henri Verneuil avec Jean Gabin et Alain Delon).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné