MES JOURS DE GLOIRE

À partir de 4.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Vincent Lacoste est irrésistible dans cette comédie écrite sur mesure pour lui.
Comédie - 2020 - France - 95 MIN - VF - HD - Tous publics
A presque 30 ans, Adrien a connu le succès en tant qu'enfant acteur. Depuis plus rien ou presque. Il passe des castings mais rien n'y fait. Sa carrière est au point mort. Son appartement a été saisi et il est interdit bancaire. Contraint et forcé, il doit retourner vivre chez sa mère exubérante, psychanalyste et un peu envahissante...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Caroline Vié
Caroline Vié
CHRONIQUEUR

Mes jours de gloire est le premier long-métrage d’Antoine de Bary. Il n’avait que 26 ans quand il a été récompensé par le prix du court-métrage de la Semaine de la Critique en 2016 pour L’enfance d’un chef. Il a développé l’intrigue de ce précédent film pour Mes jours de gloire, sorti en 2020. Il a puisé dans des éléments autobiographiques pour l’écrire et a de nouveau demandé à Vincent Lacoste de jouer le personnage principal de son histoire. Il souhaitait évoquer le moment où son héros est contraint de passer à l’âge adulte. Il en a fait une star de cinéma parce qu’il s’est lui-même senti choyé et couvé par ses parents.

Vincent Lacoste a été découvert en 2009 dans Les Beaux gosses de Riad Sattouf. Il n’avait que 14 ans quand cette comédie qui lui a valu une citation aux César, a lancé une carrière fructueuse. Lacoste a retrouvé Riad Sattouf pour Jacky au royaume de filles puis a entamé une collaboration avec Thomas Lilti pour Hippocrate et Première année. On l’a vu également dans Plaire, aimer et courir vite de Christophe Honoré, Victoria de Justine Thiriet, Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer et Saint-Amour du duo Kervern/Delépine.

Antoine de Bary a écrit L’Enfance d’un chef et Mes jours de gloire pour Vincent Lacoste qui est l’un de ses amis à la ville. Le réalisateur est un grand fan de Billy Wilder dont il apprécie particulièrement les changements de ton. Il comptait d’abord réaliser une comédie mais s’est vite rendu compte qu’il abordait des thèmes sérieux et il a donc opté pour un style qu’il qualifie de « mélancolique ». Son intrigue a une trajectoire de drame mais un ton léger ce qui lui semblait approprié pour l’histoire d’un garçon solitaire en quête de lui-même.

Réalisé par

5.6 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Vincent Lacoste

Une autre histoire d'un jeune homme envahissant l'espace vital de ses parents.

Antoine de Bary

Une fantaisie tendre sur le retour à l'adolescence.

LES BEAUX GOSSES