MIMIC

Bientôt disponible
0
Fantastique / Horreur - 1997 - Etats-Unis - 106 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Pour contrecarrer une terrible épidémie propagée par des cafards qui s’attaquent aux enfants, les professeurs Mann et Tyler, spécialistes des insectes, créent, à coups de manipulations génétiques, une nouvelle espèce mutante (les Judas) pour tuer les insectes porteurs de la maladie. L’opération est une grande réussite, mais les Judas, censés mourir vite, prospèrent dans les...

Réalisé par

5.7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jean-Christophe Berjon
Jean-Christophe Berjon
CHRONIQUEUR

En 1996, lorsque Guillermo Del Toro tourne Mimic, il sort du triomphe de Cronos, son premier long métrage, lauréat du Grand Prix de la Semaine de la Critique à Cannes. Malgré un budget très réduit, il y révélait au monde ce que les professionnels mexicains avaient déjà compris au travers de ses deux courts métrages incroyablement inspirés (Doña Lupe et Geometria) : un univers fantasmagorique très personnel d’une sympathique fausse candeur, d’une rare richesse et d’une réjouissante complexité.

Happé par Hollywood, Del Toro essayait alors de lutter pour protéger sa singularité dans l’usine à blockbusters californienne. Mais pour reprendre ses mots, Mimic reste « le pire cauchemar de sa vie » ! Le souvenir d’une éternelle sensation de « devoir sacrifier un doigt, une main, un pied... ».

Du reste, Mimic est le seul tournage sur lequel Del Toro ne s’est pas directement impliqué sur les effets spéciaux, dont il est pourtant un grand technicien (autodidacte). Il veillera, par contre, avec toute l’attention du monde à ceux des Hellboy ou du Labyrinthe de Pan, par exemple.
Le contexte

Guillermo Del Toro

INVASION (THE INVASION, OLIVIER HIRSCHBIEGEL, USA-2006)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS