Bande Annonce de MIQUETTE ET SA MÈREDécouvrez la bande Annonce de MIQUETTE ET SA MÈRE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4014/fond/4014_w_500.jpg
Henri Diamant-Berger
André AlermeBlanche MontelJeanne CheirelMichel SimonRoland ToutainRené HiéronimusRobert Ozanne

MIQUETTE ET SA MÈRE

71 mn

Note de SensCritique :

6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Henri Diamant-Berger.

Casting : André Alerme, Blanche Montel, Jeanne Cheirel, Michel Simon, Roland Toutain, René Hiéronimus. Robert Ozanne

Synopsis : Miquette Grandier s’ennuie dans sa petite ville de province où elle aide sa mère à tenir un bureau de tabac. Elle a trois prétendants : le vieux marquis de la Tour Mirande, son neveu Urbain, plus jeune, et Monchablon, un comédien de seconde zone en tournée. Miquette, elle, rêve de théâtre et finit par fuir à Paris où elle devient une vedette. Elle y rencontre à nouveau Monchablon, Urbain mais aussi sa mère, venue à la capitale pour la retrouver. Miquette décide alors de tenter sa chance à Hollywood.

Scénario : Henri Diamant-Berger.
Musique : Jean Lenoir.
Pays : France
Tags : Comédie, Films dans le monde du théâtre, Avec une relation mère / fille, de moins de 90 minutes.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

A l’automne 1949, lorsqu’il tourne Miquette et sa mère dans les studios de Joinville, Henri-Georges Clouzot n’a pas 42 ans, mais se trouve pourtant, déjà, à la tête d’une filmographie composée notamment d’inoubliables chefs-d’œuvre, de l’Assassin habite... au 21 à Quai des Orfèvres en passant par le Corbeau, qui lui causa tant de problèmes à la Libération.

Ecrite par le fameux duo Flers et Cavaillet, Miquette et sa mère fut créée en 1906 au théâtre des Variétés, avec notamment Max Dearly et Max Linder. Une jeune provinciale rêvant de théâtre, Miquette (Danièle Delorme), va suivre à Paris la troupe du vieux Monchablon (Louis Jouvet), en compagnie de sa mère (Mireille Perrey), une veuve buraliste, et du fantasque marquis Aldebert de la Tour-Mirande (Saturnin Fabre). Finira par la rejoindre, Urbain de la Tour Mirande (Bourvil), le neveu, très timide et très amoureux de Miquette.

Unique comédie et unique adaptation théâtrale signée Clouzot, ce film fut considéré comme une parenthèse, voire « un sympathique et souriant intermède » dans son œuvre, comme l’écrira l’Ecran français. De son côté, le cinéaste déclara lui-même : « Cela m’a amusé de tourner ce film. Pourquoi ne l’aurais-je pas fait ? ». En voici la version restaurée.

Après le tournage de Manon, Henri-Georges Clouzot s’était vu proposer par le producteur du film, Paul-Edmond Decharme, plusieurs sujets qui ne lui plaisaient pas du tout. Finalement, « par goût du paradoxe et aussi pour l’embêter », dira-t-il plus tard, il finit par choisir Miquette et sa mère. C’est avec son habituel complice, Jean Ferry et son propre frère, Jean Clouzot, qu’il se mit au travail, non sans une certaine appréhension. Ses deux coscénaristes déclarèrent, en effet : « Henri-George n’avait pas le goût du comique ». Et l’intéressé de confirmer : « Je n’ai absolument pas le sens de l’humour. »

Sur le plateau, Danièle Delorme, que Clouzot terrorise, admire Jouvet, qui « m’a complètement prise sous son aile » dira-t-elle plus tard, ainsi que Bourvil, que « Clouzot a torturé » dira-t-elle encore. A propos de Saturnin Fabre, elle se souviendra que, sur le dossier du fauteuil qui lui était destiné, il était logiquement écrit « Saturnin Fabre », suivi de « est fatigué » ! Fabre connaissait Clouzot pour l’avoir côtoyé 18 ans plus tôt, à l’occasion du tournage de Ma cousine de Varsovie, coécrit par le futur cinéaste. Rendant visite à sa jeune épouse Danièle Delorme, Daniel Gélin fut témoin d’une altercation entre les deux hommes. Alors que Clouzot lui demandait de « jouer autrement », l’acteur aux 80 films déjà âgé de 66 ans, lui répondit sèchement : « Ecoutez mon bonhomme, cela fait des années que je joue comme cela, vous n’allez pas m’emmerder » ! Plus tard, Clouzot avouera : « Il y a une chose et une seule que j’aime dans le film, ce sont les apartés à la caméra. Et pour ça, Saturnin Fabre était vraiment le roi. »

Même si, comme la Centrale catholique du film, Radio-Cinéma-Télévision (l’ancêtre de Télérama), annonce que, « évidemment, les dialogues [...] appellent toutes les réserves d’usage », Miquette et sa mère fut un véritable succès, à la fois public – avec plus de deux millions de spectateurs – et critique. Excepté Franc-Tireur, qui titre « En choisissant de Flers, Clouzot en a manqué ! », et Libération, qui parle d’un « lugubre divertissement », la presse défend le film. Le Parisien, sous la plume de François Chalais, s’enflamme pour une « distribution éclatante » et un « divertissement de grand style ». L’anonyme chroniqueur de Ce soir, parle d’un film « brillamment réussi ». Enfin, dans Raccords, l’éphémère publication étudiante et ronéotypée dirigée par le jeune Gilles Jacob entre février 50 et octobre 51, Pierre Nadal écrit : « Sans doute réclame-t-on par priorité des Corbeau et des Quai des orfèvres, [...] mais je ne jurerai pas inutile une Miquette qui, de temps à autre, viendrait détendre les nerfs de son auteur, ainsi que ceux, pourquoi non ? des spectateurs. »

C'est un vaudeville... et alors ?

Sans doute est-ce dans l'œuvre de Clouzot une œuvre mineure, mais qu'on arrête de dire que c'est du théâtre filmé ! Au contraire le film fait preuve d'une mise en scène inventive avec une caméra qui parfois donne le tournis. Et puis cette manie qu'ont certains de changer ...

Lire la suite
7
estonius

Au théatre ce soir...

Oui, c'est une adaptation d'une pièce de théatre, et comme l'immense majorité de celles-ci, on a bel et bien l'impression de regarder la pièce plutôt qu'un film... Et pourtant, Clouzot, malin, joue de cela, notamment en interpellant directement le spectateur. Les acteurs ...

Lire la suite
9
Specimn

Miquette et sa mère est un vaudeville réalisé par Henri-Georges Clouzot, écrit par Robert de Flers et Gaston-Armand de Caillavet... personnalisés par Philippe Nicaud et Marcel Maréchal dans le film... qui met en scéne Miquette Grandier (jouée par une très candide Danielle ...

Lire la suite
7
Eric31
le contexte
A voir également
Affiche du film MIQUETTE ET SA MÈRE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L éternel retour

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA MATERNELLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN HOMME PRESSÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES CHATOUILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES FILLES DU SOLEIL

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : DOSSIER 64

à partir de

6.99
 
Affiche du film A STAR IS BORN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film YETI & COMPAGNIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés