MISTER BABADOOK

À partir de 2.99 €
Un film d'horreur intronisant un nouveau croquemitaine moderne ; un drame familial bouleversant.
Fantastique / Horreur - 2014 - Australie - 93 MIN - VM - interdit aux moins de 12 ans
Le jour où Amelia a accouché de Samuel est aussi le jour où son mari est mort dans d'horribles circonstances. Sept ans plus tard, Amelia est toujours accablée par le deuil et les relations avec son fils, hyperactif et obsédé par les monstres qui hantent sa chambre, sont difficiles. Un soir, pour l'endormir, elle lui lit un livre qu'elle n'avait jamais remarqué, Mister Babadook. Une histoire horrible... Voilà que Mister Babadook prend vie.

Réalisé par

6.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

Les réalisatrices œuvrant pour le cinéma de genre sont rares et donc précieuses. Antonia Bird derrière Vorace ; Hélène Cattet, binôme de Bruno Forzani, derrière Amer et L’Étrange Couleur des larmes de ton corps ; Marina de Van, derrière Dans ma peau ; Jennifer Lynch ou encore Claire Denis… Veuillez désormais ajouter l’Australienne Jennifer Kent qui, avec Mister Babadook, fait une entrée fracassante dans le film d’horreur. Pas seulement parce que son Mister Babadook vous colle une peur bleue. Mais aussi et surtout, parce que sous cette histoire de monstre au chapeau haut de forme et aux mains griffues, est tapi un psychodrame pervers et déchirant.    

Mais c’est qui Mister Babadook ? nous demandez-vous. Eh bien, rien de moins qu’un nouveau croquemitaine absolument terrifiant. Il hante la maison d’Amelia et Samuel. Voyez-vous, il y a quelques années, Amelia a perdu son mari dans un terrible accident de voiture, alors qu’ensemble, ils se rendaient à la maternité pour qu’elle accouche. Samuel est né mais comment célébrer la naissance d’un enfant quand elle est aussi synonyme de mort ? Sept ans après, Amelia regarde son fils de travers et ne parvient pas à l’aimer. Samuel, lui, est un petit garçon agité, obsédé par tous les monstres qui habitent sa chambre.

Un soir, pour endormir Sam, Amelia lui lit un bouquin qu’elle n’avait jamais remarqué dans la bibliothèque. Mister Babadook. Le problème de Babadook, c’est qu’il est bel et bien réel, et qu’il a pris possession des lieux. Il va harceler le petit et rendre folle la mère, deux êtres humains déjà accablés et isolés par le deuil. Dans cette maison triste, d’une banlieue australienne, Babadook orchestre  un véritable drame familial, aussi psychologique que graphique. L’un des films d’horreur les plus poignants qu’il vous sera donné de voir. 

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Comme Mister Babadook, Wolf Creek est un film d’horreur australien qui, lui aussi, a fait sa grande première au Festival de Sundance.

Jennifer Kent

We need to talk about Kevin pousse à son paroxysme une relation malade entre une mère et son fils.

MATRIX RELOADED

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité