MODESTY BLAISE

Bientôt disponible
Parce que Losey dut écarter du plateau Michelangelo Antonioni, le découvreur de Monica Vitti
Policier / Suspense - 1966 - Royaume-Uni - 115 MIN - Tous publics
En contrepartie de sa participation à l'exploitation d'un gisement pétrolier, le gouvernement britannique doit verser une somme rondelette au souverain de ce pays arabe. Pour être plus discrète, la transaction se fera en diamants. Les pierres précieuses sont convoitées par un bandit international, Gabriel...

Réalisé par

5.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

A l’origine, Modesty Blaise est un personnage de comic strip créé en 1963 par le romancier Peter O’Donnell et le dessinateur Jim Holdaway. Ex-criminelle et riche aventurière, que l’oisiveté pousse à accepter des missions dangereuses pour le compte des Services Secrets de Sa Majesté, Modesty rencontre un succès immédiat qui engendre une série de romans et attise l’intérêt du cinéma britannique, obsédé par la figure de James Bond. 

Le cinéma d’espionnage européen est alors tiraillé entre le réalisme dépressif de John Le Carré et l’exubérance pop de parodies. Un an avant, Chaude Chabrol féminisait et ridiculisait ce genre machiste avec Marie Chantal contre le docteur Kha. Joseph Losey, qui vient d’enchaîner des œuvres dramatiques en noir et blanc comme Eva, The Servant et Pour l’exemple, choisit la distanciation et commet un divertissement sophistiqué et coloré, aussi kitsch qu’une revue de music-hall, puisant ses références picturales au pop et au op art, dans la veine délirante des futurs Danger Diabolik et autres Matt Helm agent très spécial. Modesty est chargée par l’Intelligence Service d’acheminer des diamants à un cheik pour éviter qu’ils ne soient captés par le Français Gabriel, dangereux criminel mégalomane niché dans sa forteresse méditerranéenne. 

L’argument suffit à accumuler les scènes d’action et d’humour, les seconds couteaux pittoresques et à opposer deux antagonistes hors-normes. Tout l’intérêt réside dans le combat d’une Monica Vitti bagarreuse et charmeuse, changeant de costumes à chaque séquence et d’un Dirk Bogarde capricieux et efféminé, en perruque peroxydée, délicieusement camp. Terence Stamp, Clive Revill dans un double rôle, Rossella Falk en dominatrice sadique ajoutent à la confusion souhaitée par Losey, qui multiplie les effets de miroirs, les angles distordus et le maniérisme. Sous le vernis de la pochade luxueuse se dissimulent les thématiques chères au cinéaste : l’ambiguïté sexuelle et le jeu des apparences.

Contexte

Monica Vitti

De Mario Bava, 1967. Autre célèbre personnage de bande dessinée adaptée à la mode pop.

Joseph Losey

De Ralph Thomas, 1967. Autre comédie d'espionnage anglaise qui féminise le genre.

LE DESERT ROUGE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, visionner vos films sur vos supports préférés en un clic ! FilmoTV, un service multisupports : PC classique, application Google Android, iPhone et tablettes, TV par câble, télévisions sur Internet, c'est ouvert ! Découvrez vos films d'espionnage par abonnement VOD ou de vos films fantastiques à regarder en téléchargement légal. Pour cela consultez nos espaces mode d'emploi et comment s'abonner.