MON JUKE-BOX

Disponible dans l'abonnement
Parce que la réalisatrice s'y met elle-même en scène avec son père (enfin leurs voix!)
Jeunesse - 2019 - France - 15 MIN - VF - HD - Tous publics

Une jeune femme possède chez elle un juke-box que lui a offert son père. La machine vieillit, comme l’homme, et elle tombe en panne. Le père la répare tout en racontant à sa fille les souvenirs de sa folle jeunesse.

6.3 / 10
6.3 / 10
1 min avant1 min avant
Stéphane Kahn
Stéphane Kahn
CHRONIQUEUR

Lauréat, pour le court métrage, du Prix André-Martin 2019, sélectionné à Sundance, Mon juke-box appartient à la veine du documentaire animé, où le réel sert de matrice, de carburant à un projet plastique souvent innovant. Ici, la réalisatrice, dresse le portrait de son père, à travers sa collection de juke-box et, incidemment, via le flot de souvenirs et d’anecdotes qu’il délivre tandis qu’il doit réparer Jupiter, l’appareil de sa fille.

En mélangeant les techniques, en privilégiant les accrocs plastiques plutôt qu’un rendu trop lisse, Florentine Grelier raccorde formellement sa réalisation à ces machines vibrantes, artisanales… et vulnérables. Des machines souvent filmées en prises de vues réelles d’ailleurs, et dont les caprices mécaniques peuvent faire écho à ceux des projecteurs 35mm délaissés depuis quelques années dans les cinémas en disposant encore (le père rappelle par exemple qu’il faut allumer les juke-box régulièrement pour qu’ils ne tombent pas en panne).

En se mettant en scène, elle, avec son père (ce sont leur voix que l’on entend), Florentine Grelier signe tout autant un beau film d’animation qu’une émouvante lettre d’amour et d’admiration à cet homme qui l’a élevé. Un ancien hippie dont le goût pour l’artisanat, la mécanique et le bricolage semble bel et bien s’être transmis à sa fille à travers les techniques multiples du cinéma d’animation dont cette dernière s’est emparée.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA NUIT AMÉRICAINE D'ANGÉLIQUE (Parce que cet hommage animé au film de François Truffaut ("La nuit américaine") raconte aussi la relation entre une jeune fille et son père.) ou encore LE SKYLAB (Parce que cette comédie de Julie Delpy illustre parfaitement l'ambiance des réunions de famille et des souvenirs d'enfance.).

Réalisé par

Pas si éloigné