MON MEILLEUR AMI

À partir de 2.99 €
Comédie - 2006 - France - 91 MIN - VF - Tous publics
François, un marchand d'art réputé, est vexé quand Catherine, son associée, lui dit qu'il n'a pas d'ami. Ils font le pari qu'il pourra bientôt lui présenter son meilleur ami. Mais toutes ses connaissances se défilent et c'est un chauffeur de taxi, Bruno, rencontré par hasard qui semble pouvoir faire l'affaire. François se met à le fréquenter assidûment. Puis il lui demande de pratiquer pour lui une escroquerie à l'assurance, un geste d'amitié s'il en est, conviant ses amis à témoigner de son geste. Mais Bruno comprend dans quel piège il est tombé et s'en va. François a perdu son pari. Et il a des remords. Il réussit pourtant à se racheter en aidant Bruno à gagner le gros lot un soir ou le chauffeur, par ailleurs très érudit, participe à l'émission « Qui veut gagner des millions ? ». Un rapprochement entre les deux hommes s'opère, mutuellement sincère cette fois.

Réalisé par

4.8 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR
En l'an de grâce 2006 deux films signés Patrice Leconte sont sortis sur les écrans de France et de Navarre. Le premier, en février, Les Bronzés 3 : amis pour la vie est un succès d'une ampleur sans précédent, un tsunami au box office. Il est vrai que les retrouvailles du public et des anciens de la troupe du Splendid, devenus entre temps de grandes stars, Jugnot et Clavier en tête, avaient tout pour plaire.

Le second, en décembre, Mon meilleur ami, est plus modeste en matière de budget, c'est un film plus fragile aussi, qui ne joue pas uniquement sur le ressort comique, mais distille une douce mélancolie dont Patrice Leconte est coutumier. Centré sur deux personnages qui, a priori, n'ont rien de commun mais qu'un hasard facétieux a mis en présence, un peu comme dans un film de Francis Veber, Mon meilleur ami traite, on s'en doutait, de l'amitié. Ou plutôt paradoxalement de l'incapacité de certains à se lier avec autrui. Une sorte de confession douce-amère de la part de Patrice Leconte qui reconnaît volontiers que sa jovialité naturelle ne va pas sans une certaine réserve...

Dans le rôle du triste sire malade de solitude, Daniel Auteuil, marchand d'art de son état. Daniel Auteuil que Patrice Leconte avait déjà plongé dans la détresse dans le rôle d'un lanceur de couteaux dans La Fille sur le pont, aux côtés de Vanessa Paradis. Dans le rôle de son meilleur ami, Dany Boon, un chauffeur de taxi au savoir encyclopédique. Il n'y avait a priori aucune raison que ces deux-là se lancent dans une relation complexe et tumultueuse. Mais au cinéma rien n'est impossible...

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Patrice Leconte

LA FILLE SUR LE PONT

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS