Bande Annonce de MOONWALKERDécouvrez la bande Annonce de MOONWALKER sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1385/fond/1385_w_500.jpg
Jerry Kramer
Michael JacksonBrandon Quintin AdamsJoe PesciKellie ParkerSean LennonLech WalesaMick Jagger

MOONWALKER

90 mn

Note de SensCritique :

5.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jerry Kramer, Colin Chilvers.

Casting : Michael Jackson, Brandon Quintin Adams, Joe Pesci, Kellie Parker, Sean Lennon, Lech Walesa. Mick Jagger

Synopsis : Pendant qu'ils jouaient à Neverland, Michael, Kellie, Brandon et Sean perdent la balle avec laquelle ils jouaient, rattrapée par Skiper, leur chien. Cependant, Skiper rentre dans une forêt où un panneau indique "Warning Keep Out".

Scénario : David Newman, Michael Jackson.
Musique : Bruce Brighton, Michael Jackson.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Jeunesse, Live!, Chanteurs-acteurs, Film de poursuite, Cinémusique, Spécial musique.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Film, compilation, délire personnel ou œuvre testimoniale du monde intérieur du King of Pop, Moonwalker est, à coup sûr, un objet assez particulier. Réalisé par Jerry Kramer, qui n’a plus réalisé de longs métrages après ce film, et Colin Chilvers, qui a notamment été le chef des effets spéciaux sur les trois premiers Superman, Moonwalker mêle à la fois prise de vue réelle et dessin animé.

Michael Jackson est au centre du film. Il est embarqué dans une aventure rocambolesque après avoir découvert avec son amie Kellie que Frankie Lideo, joué par Joe Pesci, tente de conquérir le monde entier avec sa drogue et a comme principaux clients, les enfants. Alors qu’il va tout faire pour l’en empêcher, Michael doit aussi sauver Kellie qui a été capturée et se défendre contre les soldats de Lideo.

Moonwalker est parsemé des clips célèbres du chanteur comme Bad, Smooth Criminal ou encore Leave me Alone. Ils sont tous liés les uns aux autres par une histoire un tantinet rocambolesque qui est aussi le premier, et l’un des seuls, films de Sean Lennon, fils de John, le Beatles. Et évidemment, le titre tient bien de la fameuse danse popularisée par Michael Jackson : le moonwalk.

S’il n’était pas aussi naïf, Moonwalker pourrait ressembler à une forme de patchwork agencé à bouts de ficelle pour faire tenir ensemble clips et morceaux de Michael Jackson avec une cohérence assez bancale. Mais le projet du film est finalement bien au-delà que d’essayer de raconter une histoire qui tient vraiment la route. Il s’agit avant tout d’une forme d’œuvre-monde. Qui parlerait du monde du chanteur, à la fois extérieur et intérieur. Extérieur car, au début, le film retrace la vie de Michael Jackson commençant sur la période des Jacksons 5 pour aller jusque Dirty Diana, en passant par une version live de Man In The Mirror, et se terminer sur une parodie, avec des enfants, du clip de Bad. C’est d’ailleurs dans cet épisode que l’artiste en profite pour envoyer une petite pique à son rival de l’époque : Prince. Dans le clip rejoué, le mini Michael Jackson découvre que son singe porte un T-shirt à l’effigie de l’auteur de Purple Rain. Et le gamin de demander ironiquement à ses agents : « Quoi un T-shirt de Prince ? ». L’interprète de Kiss répondra plus tard dans le clip Partyman.

Puis le basculement s’opère au moment où le petit Michael laisse place au grand. Il est ainsi toujours entouré de ses agents, particulièrement pressurisant, dans un studio hollywoodien. Là, des personnages d’animations repèrent le Roi de la pop et le pourchasse. Lui se déguise aussi alors en toon qui ressemble à un lapin et fuit sur les chansons Speed Demon et Leave Me Alone. On est dans l’entre-deux monde de l’artiste : à la fois extérieur, montrant son quotidien et sa pression continuelle, mais aussi intérieur où la fuite en avant, même stylisée, et le fait de crier « laisser moi seul » dans le refrain de Leave Me Alone, agissent comme un cri du cœur du chanteur qui semble étouffer de la situation. Car il ne faudrait pas l’oublier, Michael Jackson est aussi scénariste de Moonwalker.

La troisième partie du film entre totalement dans la psyché de l’artiste qui se rêve, d’une certaine façon, en super-héros des enfants, ou du moins en figure qui suscite l’admiration mais aussi la complicité. Au début, il semble jouer un remake de la découverte de Lascaux où accompagné de trois enfants et d’un chien, parti pour une balade, il va découvrir, non pas une grotte, mais un trafic de drogues visant le monde et les plus petits. Du gangster classe et fantomatique du clip Smooth Criminal, en passant par la transformation en voiture ou en robot, Michael Jackson incarne le héros ultime capable de triompher de tous les dangers. Et surtout, le plus particulier finalement, est que cette histoire héroïque est complètement dépourvue d’intrigue amoureuse. Une façon plus ou moins inconsciente de montrer la naïveté et, presque, l’immaturité du chanteur. Une candeur pas si désintéressée puisqu’à la fin, la reprise de Come Together vient rappeler aux spectateurs que trois avant, il était devenu le propriétaire du catalogue des Beatles.

Elégie de mi-parcours.

Curieux ensemble que ce film, monument bâti à la gloire de Michael Jackson au sommet de sa carrière. Ce dernier semble faire le point comme s'il envisageait déjà de n'avoir plus qu'à redescendre, en nous livrant les clips géniaux que sont Badder (avec les gamins) Speed Demon ...

Lire la suite
8
Mike Öpuvty

Pas désagréable à regarder

OK c'est sur c'est un peu n'importe quoi mais Michael Jackson en pleine gloire à l'époque de ce film nous offre un sympathique divertissement (la scène où on le poursuit dans les studios est marrante) accompagné de ses tubes ; c'est rythmé amusant parfois poétique et ça ...

Lire la suite
7
AMCHI

son altesse michael jackson

A la base grand fan de michael jackson je suis allé bien sur au cinema le jour de la sortie du film de mon idole pour voir cette merveille on est bien d'accord c'est un film pour les fans uniquement !!! les effets speciaux d'époques sont excéllents mais surtout le KOP y est ...

Lire la suite
10
Régis Believer Dolbachian
A voir également
Affiche du film BUGSY MALONE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LET S GET LOST

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SOUL MEN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ROCK N LOVE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés