MORT à L'ARRIVéE

Bientôt disponible
Parce que le point de départ du film ( enquêter sur son propre assassinat!) est un des plus curieux sujets dans le genre
Policier / Suspense - 1950 - Etats-Unis - 83 MIN - Tous publics
Un notaire, Frank Bigelow, à bout de forces, fait irruption dans un poste de police et prononce cette réplique devenue fameuse : « Je viens vous signaler un meurtre... le mien ! » Il a découvert  qu'il a été empoisonné par un poison lent et pour lequel n’existe aucune antidote. Il ne lui reste que 24 heures à vivre. Il part alors à la recherche de son assassin et va découvrir qu’il est atteint par une machination dont il n'était pas à l'origine la principale victime…

Réalisé par

6.5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Christine Haas
Christine Haas
CHRONIQUEUR

Sorti en 1950, MORT A L’ARRIVEE est la 3ème et plus célèbre  réalisation de RUDOLPH MATE, né en Pologne et qui fut d’abord un très grand chef opérateur débutant à l’ère du muet avec « La Passion de Jeanne d’Arc »  et « Vampyr » de   Carl Dreyer. Ill travaillera aussi avec des cinéastes aussi variés que Fritz Lang, Leo Mc Carey, Alfred  Hitchcock et Orson Welles : « La Dame de Shanghai » amorçant en 1947 son passage à la réalisation.
L’acteur de composition EDMOND O’BRIEN,  avait lui aussi travaillé avec Orson Welles, mais au théâtre, puisqu’il avait fait ses classe  au Mercury Players. Dans le rôle du pauvre type qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment, il est tout aussi remarquable que dans « La Comtesse aux pieds nus » de Joseph Mankiewicz qui lui vaudra un Oscar 5 ans plus tard..
Face à lui, PAMELA BRITTON, fille de la célèbre comédienne de Broadway ETHEL OWEN, sur les planches depuis l’enfance et sous contrat MGM,  avait débuté en 1945  dans « Escale à Hollywood » avec Frank Sinatra, mais  fera une carrière  finalement plus importante dans la comédie musicale que sur grand écran.

Contexte

Rudolph Maté

LA COMTESSE AUX PIEDS NUS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité