Bande Annonce de MY BEAUTIFUL LAUNDRETTEDécouvrez la bande Annonce de MY BEAUTIFUL LAUNDRETTE sur FilmoTVhttp://
Stephen Frears
Daniel Day-LewisDerrick BrancheGordon WarneckeRoshan SethSaeed JaffreyCharu Bala ChokshiRichard GrahamRita WolfShirley Anne FieldSouad FaressStephen MarcusWalter Donohue

MY BEAUTIFUL LAUNDRETTE

93 mn

Note de SensCritique :

7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Stephen Frears.

Casting : Daniel Day-Lewis, Derrick Branche, Gordon Warnecke, Roshan Seth, Saeed Jaffrey, Charu Bala Chokshi, Richard Graham, Rita Wolf, Shirley Anne Field, Souad Faress, Stephen Marcus. Walter Donohue

Synopsis : Omar, immigré pakistanais en Angleterre, devient le gérant d'une laverie automatique que possède son oncle. Pour l'aider, il engage Johnny, un ami d'enfance qui fait partie d'un groupe de punks. Les deux hommes tombent amoureux l'un de l'autre.

Scénario : Hanif Kureishi.
Musique : Ludus Tonalis, Stanley Myers.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Drame, Migrants, LGBTQ, Plus d'émotion.

Inclus danspassillimite
voir ce film

Né le 20 juin 1941 à Leicester, en Grande Bretagne, Stephen Frears a étudié le droit à l’université de Cambridge. Mais il a bifurqué bien vite vers le théâtre en devenant assistant de Lindsay Anderson puis d’Albert Finney au Royal Court Theatre de Londres. En 1966, le cinéma l’appelle en la personne de Karel Reisz, qui l’engage comme premier assistant sur Morgan. Frears sera deux ans plus tard, en 1968, l’assistant personnel d’Albert Finney sur le premier (et unique) long métrage de cinéma réalisé par l’acteur qui en interprète aussi le rôle principal, Charlie Bubbles, puis, la même année, il est l’assistant de Lindsay Anderson sur If. On voit par là que Stephen Frears fut immergé dans le mouvement des jeunes gens en colère avant de passer lui-même derrière la caméra, ce qu’il fit dès cette année 1968 avec son premier court métrage, The Burning.

Il fait ensuite ses débuts à la télévision, puis dirige Albert Finney dans son premier long de cinéma, Gumshoe, en 1971. C’est sur le petit écran qu’il passe le plus clair des années 1970 avant de signer, en 1983 un deuxième film pour le grand écran, The Hit, le tueur était presque parfait, polar interprété par Terence Stamp, John Hurt, Tim Roth, Fernando Rey et Laura Del Sol, qui est présenté à la Quinzaine des réalisateurs, à Cannes. La petite chaîne qui monte en Angleterre, Channel four, lui permet de signer son troisième long métrage en 1985 My Beautiful Laundrette sur un scénario de Hanif Kureishi. Destiné à la télévision, le film sera propulsé sur les écrans de cinéma après sa présentation triomphale au Festival d’Edinbourg.

My beautiful Laundrette raconte l’histoire d’un jeune étudiant pakistanais qui aide son oncle dans ses affaires avant de reprendre pour son compte une laverie automatique qu’il dirige avec son ami d’enfance Johnny, qui devient son amant. C’est le film qui fait connaître Stephen Frears à l’international, lui assure un succès inattendu et initie une trilogie sociale complétée par Prick up your ears et Sammy et Rosie s’envoient en l’air, trois films ancrés dans les années Thatcher.

Stephen Frears est un drôle de zèbre. Chaleureux, affable, mais peu disert en interview, il peine à répondre aux questions des journalistes. Il a contribué à révéler Tim Roth, Daniel Day Lewis, Gary Oldman, donné leurs plus beaux rôles à Glenn Close, John Malkovich, Judi Dench, Anjelica Huston ou Helen Mirren…  Modeste, il dit souvent qu’il n’est «que» réalisateur, et que les histoires qu’il met en images sont à créditer aux auteurs des scénarios originaux ou des adaptations de romans. Il est toujours passé d’un univers à l’autre avec une aisance déconcertante.

Après sa trilogie anglaise sur les années Thatcher initiée avec My beautiful Laundrette, Stephen Frears quitte son pays natal pour l’Amérique où il alterne les films d’époque —Les Liaisons dangereuses, d’après Choderlos de Laclos, Mary Reilly avec Julia Roberts et John Malkovich—, les films de genre tel Les Arnaqueurs, polar noir d’après Jim Thompson, ou les comédies à la Capra tel Héros malgré lui. De retour en Angleterre, il tourne de petits films modestes, comme The Snapper et The Van, et alterne ainsi les grosses productions et les œuvres plus intimistes. 

Même s’il met en scène les histoires des autres, on peut déterminer deux axes dans sa filmographie : les parcours d’hommes et de femmes qui tentent de rester fidèle à eux même, et la violence (sociale, sociétale, accidentelle) qui s’exerce sur eux pour les en empêcher. De Gumshoe à The Snapper en passant par Prick up your ears, de The Queen à Florence Foster Jenkins en passant par Philomena, il n’a jamais cessé, avec générosité et élégance, de regarder l’humain, de nous donner à voir ses combats et ses croyances. C’est à ça que l’on reconnaît les grands réalisateurs, et Stephen Frears en est un, assurément…

Après l'excellent "The hit" le réalisateur anglais offre son premier grand rôle à Daniel Day Lewis, futur plus grand acteur du cinéma mondial. On retrouve le côté social cher à Stephen Frears et au cinéma britannique en général. Un jeune pakistanais désire s'élever ...

Lire la suite
7
Selenie

Tourné à l'origine comme téléfilm avant d'être gonflé en 35mm après son succès au festival d'Edimbourg, « My Beautiful Laundrette » n'a aujourd'hui pas pris une ride. Il est d'ailleurs toujours étonnant de voir des œuvres totalement d'actualité à leurs sorties l'être ...

Lire la suite
7
Caine78

Le renouveau du cinéma britannique ?

Réalisé pour la télévision, "My Beautiful Laundrette" marqua à l'époque un renouveau du cinéma britannique, toujours à forte connotation sociale, mais ici déchargé de toute lourdeur démonstrative et politique : en nous contant une histoire, ou plutôt des histoires à ...

Lire la suite
8
Eric Pokespagne
 
le contexte
A voir également
Affiche du film LINCOLN
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE GOUROU
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Le labyrinthe de Pan

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ODYSSÉE DE PI
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film A STAR IS BORN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FIRST MAN

à partir de

4.99
 
Affiche du film CAPHARNAUM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALAD 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GIRL

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE JEU

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés