N'OUBLIE PAS TON PèRE AU VESTIAIRE

Bientôt disponible
Parce que David Pujadas y fait - paraît il - une apparition en bachelier
Comédie - 1982 - France - 95 MIN - Tous publics

Philippe, 18 ans, a raté son bac. Son père, disquaire et flûtiste dans un orchestre symphonique, se désole du manque de culture de la jeunesse et met Philippe à la porte. Le jeune homme devient disc-jockey dans une boîte de nuit.

2.2 / 10
2.2 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust
Antoine Chevrier disquaire et flûtiste dans un orchestre symphonique, se désole du manque de culture et des mœurs dissolues de la jeunesse. Il est particulièrement sévère contre son fils Philippe, qui vient de rater son bac pour avoir passé trop de temps à s’amuser avec ses amis.

Nelly, la mère de Philippe, essaie de réconcilier le fils et le père, mais ce dernier reste intraitable.

Philippe s’installe à Paris et devient disc-jockey dans une boite de nuit. Il tombe alors amoureux de Marlène, une jeune femme passionnée de moto.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver ARRÊTE DE RAMER, T'ATTAQUES LA FALAISE ! (C'était l'époque bénie où les comédies françaises avaient des titres à rallonge : malgré les apparences, il s'agit d'une adaptation du "Cid", avec Michel Galabru.) ou encore L'AILE OU LA CUISSE (Père et fils sont rarement d'accord : l'un se passionne pour la cuisine et l'autre pour le cirque. Mais ils se réunissent pour lutter contre la malbouffe.).

Réalisé par